< Retour au sommaire

Partnernews: Les déplacements domicile-lieu de travail expliqués par Acerta

Acerta a étudié l’évolution des déplacements domicile-lieu de travail en Belgique. Découvrez l’évolution du transport dans le baromètre de mobilité.

Le baromètre de mobilité : comment évoluent nos déplacements domicile-lieu de travail ?

Pour la cinquième fois d’affilée, Acerta a organisé en 2019 le baromètre de mobilité, une enquête sur les déplacements domicile-lieu de travail, auprès de 40 000 collaborateurs du secteur privé. Dans cette enquête, Acerta a examiné comment les collaborateurs se rendent au travail, mais aussi pourquoi, à quelle fréquence, à quelle distance du travail ils habitent et la durée du déplacement.

Acerta résume les principaux points de ce baromètre ci-dessous.

La voiture indétrônable

Malgré tous les efforts des employeurs et des pouvoirs publics, la voiture reste le moyen de transport le plus populaire. Quelque 77,5 % des déplacements domicile-lieu de travail sont encore effectués en voiture. De surcroît, 61,6 % des personnes interrogées ont déclaré toujours aller travailler en voiture.

La hausse du nombre de collaborateurs (le plus souvent collaboratrices) dotés d'une voiture de société constitue une des raisons. En effet, pas moins de 8,5 % de femmes en plus ont reçu une voiture de société en 2019.

Les solutions de mobilité combinées ont le vent en poupe

Il convient de souligner qu'un nombre croissant de collaborateurs optent pour une combinaison de moyens de transport. L’association voiture-vélo gagne surtout du terrain : 15 % de tous les participants alternent les deux moyens de transport pour les déplacements domicile-lieu de travail.

En outre, le nombre de collaborateurs qui ne se rend peut-être pas toujours, mais régulièrement malgré tout, à vélo au travail a augmenté. Aujourd’hui, près d'un collaborateur sur trois va régulièrement travailler à vélo, soit une augmentation de 15,7 % par rapport à 2018. Cette hausse est en partie due à l’émergence des vélos de société, souvent repris comme option standard dans le plan cafétéria.

Les transports en commun peu populaires

La part train-tram-bus dans les déplacements domicile-lieu de travail reste à nouveau très modérée : seuls 8,3 % des collaborateurs interrogés ont choisi les transports en commun. Petite remarque à cet égard : l’enquête reprend des entreprises et secteurs très variés, ce qui peut influencer considérablement les chiffres. Dans les entreprises qui pratiquent les heures de bureau ordinaires et sont facilement accessibles en transports en commun, les collaborateurs prendront plus souvent le train, le tram ou le bus que dans les entreprises qui sont isolées et/ou appliquent des horaires particuliers.

À quelle distance du travail vivent-ils ?

Notre distance domicile-lieu de travail reste pratiquement égale au fil des années : nous effectuons en moyenne 19 km pour nous rendre au travail. Cette stabilité concerne le fait que les années 2018 et 2019 ont à nouveau enregistré une croissance soutenue de l’emploi. Les collaborateurs estiment toujours plus important de travailler près de chez eux.

Par ailleurs, de plus en plus de collaborateurs ont l’opportunité de faire du télétravail régulièrement ou d’adapter leurs horaires, de manière à éviter les embouteillages. Cela fait l’unanimité : les employeurs qui accordent davantage de liberté à leurs collaborateurs au niveau du lieu et du temps sont considérés comme plus attrayants.

Du pain sur la planche en termes de mobilité

Même si la mobilité évolue, il y a encore du pain sur la planche. D'une part, les travailleurs doivent être stimulés davantage à abandonner la voiture et, d’autre part, il convient de miser encore plus sur des alternatives correctes et confortables à la voiture.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages