< Retour au sommaire

Examinez maintenant de plus près votre politique du personnel

Faire traverser la crise le mieux possible à votre organisation et à votre personnel ? Optimisez dès maintenant votre politique du personnel avec l'aide d'Acerta.

La crise du coronavirus touche tous les employeurs. Certaines organisations sont touchées plus durement que d’autres. Quoi qu’il en soit, c’est l’occasion idéale d’armer votre politique du personnel pour l’avenir. Toutefois, par où commencer ?

Optimisez vos coûts et processus

Ceux qui croient que nous allons revenir à la normale se font du mal pour rien. La pression de toujours être meilleur et gagner en efficacité ne fera qu’augmenter après la crise du coronavirus.

C’est pourquoi vos processus RH doivent également être examinés. Répertoriez vos processus actuels et osez vous écarter de vos méthodes traditionnelles. Exploitez davantage les possibilités de numérisation et créez ainsi une base pour le changement. La somme de toutes ces petites améliorations représente un gain de temps, une diminution des coûts et une amélioration du service substantiels.

» Une organisation RH plus intelligente ? Optimisez vos processus

Faites confiance aux capacités de votre personnel

Si votre personnel ne suit pas, les « machines » et les processus ne fonctionneront pas non plus. L’un ne va simplement pas sans l’autre. Consacrez donc au moins autant d’attention à vos talents.

Ont-ils fait preuve d’un maximum de flexibilité pendant la crise du coronavirus et le confinement ? Dans ce contexte, ont-ils montré d’autres talents sous-utilisés ? Utilisez systématiquement ces forces individuelles, même après la crise. Si vous misez sur les points forts de vos collaborateurs, ils seront de nouveau plein d’énergie, presteront mieux et seront plus motivés. En d’autres termes : ils se développent, et de ce fait, votre entreprise aussi.

» Réorientation et rematching des talents ? Procédez à une analyse des talents

Impliquez-les également dans votre approche de l’organisation de travail. Votre personnel travaille « sur le terrain » et a sans aucun doute des idées créatives pour faire face à cette crise. Au fait, saviez-vous que ces idées peuvent être récompensées par une prime à l’innovation ? Un petit extra bienvenu, qui est en outre exonéré de cotisations de sécurité sociale et d’impôts.

Employez vos collaborateurs de manière flexible

Un employeur doit mettre en place une politique appropriée pour protéger son entreprise et ses processus, mais aussi son personnel. Vous comptez trop de travailleurs pour trop peu de travail ? Dans ce cas, le système de partage de travailleurs peut apporter du soulagement. Il est basé sur le principe d’employeurs multiples et vous permet de réduire le nombre de travailleurs pendant les périodes calmes. Ils bénéficient en outre d’une bonne protection.

En ce qui concerne vos travailleurs à temps partiel, ils effectuent normalement leurs prestations dans le cadre de l’horaire de travail publié. Y a-t-il des dérogations au sein du cadre strict de cet horaire fixe ou variable, qu’elles soient dues ou non à la crise du coronavirus ? Dans ce cas, vous devez les consigner de manière très spécifique, par exemple dans un registre de dérogations. Si vous ne le faites pas, vous risquez de vous voir infliger des amendes par l’inspection sociale. Un employeur averti en vaut deux.

» Besoin d’inspiration pour votre politique du personnel ? Consultez le plan de relance d’Acerta.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages