Advertisement
< Retour au sommaire

Des travailleurs avec des enfants en âge scolaire ? Préparez votre organisation du travail à tous les scénarios

Dans cet article, Amandine Boseret, conseillère juridique chez Acerta, récapitule les solutions possibles pour une bonne organisation du travail.

Les vacances sont finies, l’enseignement a repris, et les premiers jours d’école sont déjà passés. Bien que la rentrée scolaire ait été un soulagement pour de nombreux travailleurs (retour bienvenu de la « structure »), le coronavirus rôde toujours. Que peut faire votre travailleur si l’école de son (ses) enfant(s) passe soudainement en code orange ? Ou si une classe doit être mise en quarantaine ?

Code orange à l’école

Les écoles aussi ont reçu un code couleur. Toutes les écoles ont commencé avec le code « jaune », mais quelques écoles sont déjà passées au code orange. Qu’est-ce que cela implique ? Tous les élèves, à partir de la troisième année de l’enseignement secondaire, doivent passer à l’enseignement hybride. Soit à moitié à l’école et à moitié depuis la maison.

Que devez-vous faire si, dans ce cas, votre travailleur souhaite rester à la maison pour soutenir (ou surveiller) son ou ses enfants dans le cadre de leur travail scolaire depuis la maison ? Plusieurs solutions sont possibles, selon la situation :

• Votre travailleur peut travailler depuis son domicile

Si votre travailleur peut travailler depuis chez lui, le télétravail occasionnel constitue une solution possible. Elle/il peut ainsi garder un œil sur le processus d’apprentissage des enfants et le surveiller. Cette décision doit toutefois être prise de commun accord entre l’employeur et le travailleur.

• Votre travailleur ne peut pas travailler depuis son domicile

Lorsque le télétravail n’est pas possible, il existe également plusieurs possibilités : votre travailleur peut demander des congés pour des raisons impérieuses, prendre des congés payés, demander des congés sans solde ou réduire temporairement son horaire. Chacune de ces options est assortie de conditions spécifiques et doit souvent faire l’objet d’un accord entre l’employeur et le travailleur. N’oubliez pas non plus que le crédit-temps ou le congé parental n’est possible que pour les enfants jusqu’à 12 ans.

Enfant en quarantaine

Supposons que plusieurs élèves d’une même classe soient testés positifs au coronavirus : dans ce cas, il se peut que toute la classe soit suspendue et que tous les enfants doivent être mis en quarantaine. Quelles sont les solutions pour les travailleurs dont l’(les) enfant(s) doi(ven)t être placé(s) en quarantaine ?

• Votre travailleur doit également être mis en quarantaine

Lorsque le travail peut être effectué depuis le domicile, le télétravail peut être imposé pendant la période de quarantaine. Lorsque ce n’est pas possible, le travailleur doit pouvoir présenter un certificat de quarantaine de son médecin et la remettre à son employeur. Dans ce cas, vous pouvez mettre votre (vos) travailleur(s) au chômage pour cause de force majeure en raison du coronavirus.

• Votre travailleur ne doit pas obligatoirement être mis en quarantaine

Si votre travailleur n’est pas obligé de se mettre en quarantaine, il existe tout de même différentes solutions afin qu’il puisse veiller sur son (ses) enfant(s) : congé parental ou crédit-temps, congé pour raisons impérieuses, congé payé ou sans solde ou réduction du temps de travail temporaire. Ici aussi, chaque solution s’accompagne de conditions spécifiques. D’ailleurs, lorsque votre travailleur ne doit pas être mis en quarantaine lui-même, elle/il ne pourra pas bénéficier du régime de chômage temporaire.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages