< Retour au sommaire

Coronavirus : informations pertinentes pour les employeurs, compilées par Acerta

Quelles informations sur le coronavirus sont pertinentes pour vous en tant qu’employeur ? Acerta a compilé les questions les plus fréquemment posées avec leurs réponses.

Le Covid-19, ou coronavirus, a déjà fait couler beaucoup d’encre. Tenons-nous en aux faits. Il est certain que le nombre de cas de coronavirus augmente dans notre pays. Sur le lieu de travail aussi. En tant qu’employeur, vous voulez donc être bien préparé. Ci-dessous, vous trouverez des réponses claires à toutes vos questions concernant le coronavirus au travail.

Vous cherchez un récapitulatif de toutes les questions et réponses sur le coronavirus pertinentes pour vous ? Vous le trouverez ici.

Questions fréquemment posées sur le coronavirus : deux exemples

1. Je soupçonne que mon travailleur est malade. Est-ce que je peux le renvoyer chez lui ?

Si votre travailleur se présente au travail et qu’il ne prouve pas une incapacité de travail, vous devez l’occuper. Il s'agit d'une obligation légale.

Si vous pensez que votre travailleur n’est pas apte au travail, vous devez le prouver. Vous ne pouvez toutefois pas obliger le travailleur à se rendre chez le médecin du travail ni charger le médecin du travail d’effectuer un examen (forcé). Vous devrez donc vous appuyer sur des symptômes et des signes généraux.

Lorsqu’il est établi qu’un travailleur est malade ou infecté et qu’il y a donc un risque que les autres travailleurs soient contaminés, vous avez le droit de le retirer du travail (et de le renvoyer chez lui).

2. Mon travailleur a peur d’attraper le coronavirus, refuse de sortir de chez lui et prend soudainement des congés. Est-ce possible ?

Les congés annuels doivent être posés d’un commun accord entre l’employeur et le travailleur. Cela implique que votre travailleur ne peut pas vous imposer unilatéralement, à vous, l’employeur, le moment auquel il prend ses jours de congé.

Votre travailleur est donc absent sans motif et sans votre accord et si les conditions de travail de votre entreprise ne le permettent pas, vous pouvez refuser d’indemniser votre travailleur pour ces jours d’absence. Ces jours peuvent être qualifiés d’absence injustifiée.


Besoin d’un conseil juridique en matière de coronavirus ?

Regardez notre webinaire gratuit sur le coronavirus en collaboration avec Idewe ou contactez Acerta.

 

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages