Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Temps"
Nombre d'articles trouvés: 17 (Article 1 tot 10)

Avec le télétravail, les Belges ont dormi plus longtemps et… travaillé davantage

Les embouteillages ont fait leur réapparition. Pour de nombreux travailleurs, les vacances sont déjà terminées et ils doivent maintenant s’adapter à une nouvelle normalité. Surtout ceux qui s'étaient habitués à travailler presque tout le temps depuis chez eux. La disparition des trajets domicile-travail leur avait en effet fait gagner en moyenne 1 heure et 16 minutes par jour. Un temps précieux, qu’ils ont consacré à ‘se lever plus tard’ (49%), à ‘passer du temps en famille’ (47%) et à travailler (18%).

Près de deux francophones sur trois ont adopté un autre rythme durant le télétravail

À partir de cette semaine, le télétravail n’est plus obligatoire. Pour de nombreux travailleurs, voilà qui signifie qu’ils prendront à nouveau le chemin du bureau tous les jours. Ce changement ne se fera toutefois pas sans période d’adaptation. Près de deux Belges francophones sur trois ont en effet adopté un autre rythme de travail durant le confinement, généralement en commençant et en terminant leur journée plus tôt.

Un nombre croissant de collègues travaillent à des moments différents: est-ce viable?

En raison du télétravail qui va continuer à faire partie de la vie professionnelle, un nombre croissant de collègues travaillent à des moments différents. Ce qui entraîne une diminution des heures de communication en temps réel entre collègues. La question se pose de savoir si cette nouvelle tendance est viable. Réponse avec la professeure Elke Van Hoofd qui a étudié la faisabilité du télétravail et est convaincue par les avantages du travail asynchrone.

Plus d’un salarié sur deux quitterait son emploi s’il/elle ne bénéficiait pas d'une flexibilité post-pandémie

C’est ce qui ressort de l’enquête Work Reimagined Employee Survey publiée par EY et qui a sondé plus de 16.000 salariés dans 16 pays. Neuf répondants sur dix souhaitent une certaine flexibilité quant au lieu et au moment où ils travaillent. Les Millennials sont quant à eux deux fois plus susceptibles de démissionner que les baby-boomers s’ils ne reçoivent pas la flexibilité souhaitée.

Six employeurs sur dix n’ont plus un horaire de travail de 9h à 17h

Les entreprises se montrent de plus en plus flexibles au niveau de la limite du temps de travail, montre la dernière enquête publiée par Acerta. Fait étonnant cependant: à l’heure actuelle, 10% des employeurs évaluent encore les performances des travailleurs en fonction de leur présence sur le lieu de travail et de la quantité de travail effectuée, plutôt que de la qualité du travail.

Sept employeurs sur dix sont favorables à l’épargne-carrière


Ils la voient comme une opportunité… à condition que les frais salariaux n’augmentent pas. Une entreprise sur trois offre déjà à ses collaborateurs la possibilité « d’acheter » d’une manière ou d’une autre du temps, bien qu’il n’existe pas encore de cadre légal à cet égard. La formule permet aux travailleurs d’acheter des jours de vacances supplémentaires avec leur salaire, un bonus ou une prime, voire d’épargner des heures supplémentaires ou des congés extralégaux.

Faut-il envisager un passage à des semaines de travail de quatre jours?

Des entreprises adoptent la semaine de quatre jours ou envisagent de le faire dans le but d’accroître le bien-être des employés et d'améliorer la productivité à long-terme. La démarche semble en ligne avec la perspective des travailleurs: une majorité d’employés européens (57 %) croit en effet que la technologie, en améliorant leur productivité et leur efficacité, leur permettra bientôt de travailler quatre jours par semaine.

Le travailleur belge est modérément satisfait de la répartition de son temps entre travail et vie privée

Environ sept salariés sur dix prestent occasionnellement des heures supplémentaires, par exemple face à un surcroît temporaire de travail ou à l'approche d'une date-butoir importante. Pour 17% des personnes interrogées par Tempo-Team, ce dépassement du temps de travail contractuel est quasiment quotidien. En revanche, 15% des salariés n’en font jamais. Ceux qui prestent beaucoup d'heures sup' considèrent généralement leur travail comme étant plus passionnant que ceux qui n'en font jamais.

Les heures supplémentaires ne sont pas compensées dans un cas sur quatre

Plus de la moitié (54%) des travailleurs actifs en Belgique francophone n’ont généralement pas le temps de s’acquitter de toutes leurs tâches. Pour terminer leur travail, ils sont souvent dans l’obligation de prester des heures supplémentaires qui, dans 23% des cas, ne sont pas compensées. Plus de la moitié des travailleurs (52%) sont demandeurs de davantage de transparence dans leur emploi du temps au travail.

La semaine de quatre jours, un remède contre le stress?

Une quantité de travail accrue, des relations changeantes au travail et un manque de contrôle sur leur charge de travail font vivre aux travailleurs britanniques beaucoup plus de stress qu'il y a deux ans. Constat interpellant: un travailleur stressé sur trois voit dans une semaine de quatre jours un bon moyen de réduire son stress.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages