Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Rémunération"
Nombre d'articles trouvés: 107 (Article 1 tot 10)

Rémunération flexible: succès de la chaise de bureau, du vélo en leasing et des jours de vacances supplémentaires

Depuis la pandémie de Covid-19, un nombre croissant de travailleurs optent pour des avantages extralégaux qui s'inscrivent totalement dans le cadre du télétravail. Ainsi, un deuxième écran, une chaise de bureau ou d'autres accessoires pour le poste de travail à domicile sont 31% plus populaires aujourd'hui qu'en 2020. 32% de travailleurs en plus choisissent un vélo par l’intermédiaire d’un plan cafétéria. Les jours de vacances supplémentaires connaissent aussi un regain de popularité.

10 façons originales d’utiliser les éco-chèques

Presqu’un travailleur sur deux reçoit des éco-chèques en Belgique. La liste des produits et services éligibles pour un achat avec des éco-chèques est déjà bien fournie et suite à la dernière mise-à-jour (mars 2021) du Conseil National du Travail, de nouveaux labels ont été introduits afin de faire évoluer la liste en fonction de nouvelles tendances écologiques.

Trois fois plus d’indemnités de télétravail octroyées depuis le début de la pandémie

Le nombre d’employés qui perçoivent une indemnité de télétravail a triplé depuis le début de la crise du coronavirus, montre une analyse d’alerta sur un échantillon de 260.000 travailleurs au service de 40.000 entreprises du secteur privé. Ces indemnités constituent toutefois l’exception plutôt que la règle, car début 2021, seul 1,8% des employés belges en bénéficiait. Le montant moyen de l’indemnité est de 68 euros.

Que dit la perspective de gagner à la loterie sur notre rapport au travail?

Plus d'un travailleur sur trois démissionnerait s'il gagnait au Lotto. C’est ce que nous apprend un sondage réalisé pour le compte de Tempo-Team auprès de 2.506 personnes. Point qui ressort de l’étude: les fonctionnaires semblent les plus attachés à leur boulot et auraient moins l'intention de l'abandonner, même s'ils n'avaient plus besoin de rentrées financières stables.

Un travailleur sur six a reçu un bonus salarial en 2020

Pour motiver les travailleurs à réaliser ensemble un objectif, il existe, depuis 2008, le bonus salarial. En 2020, 17% de l’ensemble des salariés du secteur privé ont reçu un bonus salarial grâce aux objectifs collectifs atteints. Les ouvriers représentent à présent un peu plus d'un tiers (36%); ce groupe a connu une hausse de 10% l'année dernière.

L’écart salarial entre les femmes et les hommes se réduit lentement

Il s’élève toujours à 9,2%. Sans correction pour la durée du travail, il grimpe alors à 23,1%. Ce deuxième chiffre prend davantage en compte l’effet du temps partiel des femmes. Il s’agit d’une légère diminution par rapport à l’année précédente où ces chiffres s’élevaient respectivement à 9,4% et 23,4%. Pour que l’écart salarial disparaisse, la politique doit passer à la vitesse supérieure.

Deux bougies pour un budget mobilité qui peine à décoller

Le système touche à peine 1,5 travailleur sur 1.000 qui prétendent à une voiture de société. Au début 2000, il en concernait un sur 10.000. Un manque d’alternatives écologiques abordables à la voiture de société classique et la complexité de l’administration, tant pour l’employeur que pour le travailleur, mettent des bâtons dans les roues du budget mobilité. Le vrai démarrage viendra-t-il cette année?

La Covid-19 a doublé l'intérêt pour les assurances santé via l'employeur

L'importance de la santé a progressé en matière de rémunération l’an passé. C’est ce qu’on peut constater si le travailleur peut choisir dans le cadre d’un plan de rémunération flexible. Dans le top 10 des avantages les plus populaires, l'assurance hospitalisation pour les membres de la famille fait le plus grand pas en avant, suivie par le vélo en leasing, les indemnités vélo et les assurances santé complémentaires. Les jours de congé supplémentaires sont moins prisés.

Le salaire brut a augmenté en moyenne de 1,8% en 2020

Cette moyenne est issue des calculs de SD Worx sur base des données salariales de plus de 450.000 salariés à temps plein, indexations et augmentations barémiques comprises. La médiane (50% des salariés gagnant moins et 50% plus), s'élève à 2.916 euros bruts par mois pour un travailleur à temps plein. Autre constat: la rémunération variable gagne en importance, mais le montant des bonus en espèces, des commissions et des primes diminue de 15-20%, sauf pour les rôles de Business Development.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages