Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Rémunération"
Nombre d'articles trouvés: 75 (Article 1 tot 10)

Le budget mobilité démarre (très) lentement

Tout le monde s’attendait à ce que le budget mobilité rencontre un vif succès. Pour l’heure, force est de constater que peu de travailleurs saisissent cette possibilité. D’après Acerta, à peine… 0,011% des travailleurs qui pourraient y prétendre ont opté pour le budget mobilité. Quant à l’allocation « cash-for-car », elle ne progresse que timidement, avec 0,175% de voitures de sociétés échangées.

Faire de plus longues études se révèle payant

Les titulaires de bacheliers et de masters ont vu leur salaire augmenter plus fortement ces dernières années que les travailleurs n'ayant pas fait d'études supérieures. La fonction joue également un rôle important: les directeurs généraux voient leurs salaires augmenter le plus rapidement (+21,6% en 7 ans). La hausse des salaires était nettement plus faible pour les manœuvres des transports et de l'entreposage et pour les caissiers.

Un employé sur cinq du secteur privé reçoit un bonus

Quelque 21% des employés du secteur privé touchent un bonus cette année, indique Acerta sur base de l’analyse de 270.000 contrats de travail. Constat marquant: cette proportion représente environ 5% de moins qu’en 2017 et 2018 malgré la pénurie sur le marché de l’emploi. À l’époque, un employé sur quatre se voyait offrir un bonus. Cette diminution indique que les marges de nos entreprises se sont rétrécies l’année dernière. Le bonus collectif reste plus populaire que le bonus individuel.

Salaires des employés du secteur privé (CP 200): l’indexation salariale attendue s’élève à seulement 0,80%

Les employés qui sont rémunérés selon la Commission paritaire pour employés (CP 200) voient leur salaire adapté à l’évolution du coût de la vie chaque début d’année. Pour le 1er janvier 2020, le secteur peut s’attendre à une indexation salariale de 0,80 %, d’après les calculs d’Acerta basés sur un chiffre encore provisoire pour décembre.

Les femmes gagnent en moyenne 9,6% de moins que les hommes

L’écart salarial diminue légèrement année après année, mais il reste considérablement important, souligne l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes. Les chiffres portent sur 2017: l’écart s’élevait à 23,7% sur base des salaires annuels bruts. Une fois corrigé pour la durée de travail, l’écart s’élevait encore à 9,6%. La différence entre ces deux chiffres s’explique par l’effet du travail à temps partiel, majoritairement féminin.

Le salaire fait le bonheur (presque) partout en Europe

La plupart des salariés européens disent ressentir un sentiment positif lorsqu'ils ont reçu leur paie. C'est le sentiment « d’accomplissement » qui est cité en premier pour les salariés néerlandais (44%) et allemands (35%). Mais c’est aussi un sentiment de joie qui prédomine, notamment pour 34% des Britanniques, 30% des Néerlandais et 26% des Allemands. En comparaison, ce sentiment n’est éprouvé que par 22% des Français.

Notre humeur est fonction de notre situation financière

Les Belges donnent une note moyenne de 7,6 sur 10 à la satisfaction concernant la vie, d’après les données collectées par Statbel, l’office belge de statistique. La satisfaction à l'égard de l'emploi obtient 7,5, soit une note moyenne supérieure à celle relative à la satisfaction concernant la situation financière et le temps consacré aux loisirs (tous deux à 7). Les résultats montrent toutefois de grandes différences de bien-être selon la situation financière des Belges.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages