Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Prévention"
Nombre d'articles trouvés: 58 (Article 1 tot 10)

La demande de vaccinations contre la grippe est en hausse

Cet automne, près d’un tiers de plus des salariés envisagent une vaccination contre la grippe par rapport à l’année passée, indique Mensura sur base d’une enquête auprès de 1.045 travailleurs. Alors que l’année passée, 30% des répondants se sont fait vacciner, ce sont au moins 39% d’entre eux qui envisagent une vaccination cette année. La crise du coronavirus semble avoir rendu les gens plus conscients des menaces liées aux virus et la nécessité de s’en protéger.

Sept employés sur dix réévaluent leurs priorités de carrière dans l’ère post-covid-19

Signes que ces récentes semaines ont été propices à la réflexion et la réévaluation des priorités: un employé sur trois (31%) est en train de réévaluer son équilibre vie professionnelle/vie privée, plus d’un sur cinq (22%) recherche activement un nouvel emploi, et 17% aimeraient changer de travail, mais y sont réticents en raison de la conjoncture économique.

Près d’un travailleur sur deux éprouve de l’anxiété et des sentiments dépressifs

Dans le contexte de la crise du coronavirus, près de sept travailleurs sur dix (68%) estiment que leur santé est une priorité pour leur organisation. Une santé qui, sur le plan mental, souffre de la situation de confinement. 57% pensent cependant que leur organisation se montre très compréhensive à l’égard de leur situation personnelle et familiale. Quelque 77% des répondants ont pu bénéficier d’une ou plusieurs formes de flexibilité au cours des dernières semaines.

Pour l’OIT, le dialogue social sera déterminant pour un retour au travail en toute sécurité

Les travailleurs doivent avoir le droit de se retirer d’une situation de travail « dont ils ont des motifs raisonnables de penser qu’elle présente un danger imminent et grave pour leur vie, leur sécurité ou leur santé » et, ce faisant, ils « doivent être protégés contre toute conséquence injustifiée ». C’est une des orientations publiées par l’OIT pour un retour au travail sûr et sain durant la pandémie de Covid-19.

Quatre jours de travail et dix jours à la maison pour éviter un second pic de Covid-19?

Les employeurs devraient instaurer une rotation de ‘quatre jours au bureau, dix jours à la maison’ pour limiter les contacts entre les membres du personnel et empêcher ainsi la propagation du virus lorsque la population reprend le travail. C'est ce que recommande l'Institut Adam Smith (ASI) au Royaume-Uni, pour se prémunir d’un second pic potentiel de cas de Covid-19.

« Il faut rappeler que le 'risque zéro' n’existe pas »

Alors que la première phase du déconfinement est lancée, il ne faut pas nourrir trop d’attentes quant à un retour à une vie ‘normale’, nous disent Valérie Flohimont, professeur de droit social, spécialisée dans les questions de bien-être au travail et les risques psychosociaux, et Jean-Michel Dogné, directeur du département de pharmacie, tous deux à l’UNamur. Dans une chronique publiée initialement sur le site de cette université, ils livrent leurs regards sur le confinement, la perception du risque au sein de la population et le déconfinement.

Crise du Covid-19: près d’un travailleur sur deux est en proie à l’anxiété et à la dépression

La crise du coronavirus entraîne non seulement des problèmes physiques, mais aussi de nombreux problèmes de santé mentale à ne pas négliger. Près de la moitié des travailleurs (48%) semblent souffrir d’anxiété et de dépression un mois après l’entrée en vigueur des mesures pour lutter contre le coronavirus.

L’OIT encourage à protéger les travailleurs dès maintenant et après l’assouplissement du confinement

Alors que la pression monte sur les différents pays en vue d’un assouplissement des mesures de confinement, l’Organisation internationale du Travail (OIT) les employeurs à procéder à une évaluation des risques pour s’assurer que leurs locaux respectent dès le départ des critères très stricts en matière de sécurité et de santé. Il est en effet essentiel pour l’OIT de minimiser le danger pour les travailleurs d’être exposés au COVID-19.

85% des entreprises auditées ne respectent pas la distance sociale

L’inspection du contrôle du bien-être au travail a contrôlé 328 employeurs et 280 d’entre eux ont été reconnus en infraction par rapport aux mesures préventives. « On joue avec la santé de tous les travailleurs en étant trop peu respectueux des directives », dénonce le député fédéral Ecolo-Groen Gilles Vanden Burre dont le parti demande que les contrôles soient renforcés: « La santé des travailleurs doit rester la première des priorités »

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages