Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Maladie"
Nombre d'articles trouvés: 42 (Article 1 tot 10)

Malades de longue durée: comment améliorer la concertation entre médecin généraliste et médecin du travail?

Le gouvernement fédéral a décidé de faire mentionner sur les certificats médicaux des malades de longue durée quelles sont les possibilités de retour au travail du patient dans un cadre adapté. C’est certes une bonne décision, estime-t-on conjointement chez Mensura et à l’association de médecins généralistes Absym, mais pour que les recommandations soient optimales, il faut une concertation entre médecin généraliste et médecin du travail: « Une plate-forme digitale permettrait de rendre cette concertation efficace et réalisable sur le plan administratif. »

Les jeunes travailleurs sont plus malades qu'avant la Covid

En septembre, les maladies de courte durée (moins d'un mois) sont les plus nombreuses auprès des moins de 25 ans, à savoir 3,65%. De plus, l’absentéisme de courte durée est environ un quart (23,3%) plus élevé qu'avant la Covid-19 (2019). Cette évolution négative est plus prononcée chez les ouvriers.

Quelles sont les clés d’une bonne réintégration des travailleurs qui souffrent de la Covid-19 de longue durée?

Plus d’un million de Belges ont été infectés par le coronavirus. De nombreuses personnes qui contractent la maladie souffrent encore de problèmes plusieurs semaines ou mois plus tard, ce qui entraîne de sérieux désagréments dans leur vie privée et leur travail, notamment l’incompréhension qui accompagne souvent les syndromes inconnus. IDEWE appelle donc les employeurs à reconnaître la Covid de longue durée comme une maladie et à accorder une attention suffisante à une bonne réintégration.

Les absences de moyenne durée augmentent

Après plus d’un an de crise sanitaire, son effet sur l’absentéisme de moyenne durée (entre un mois et un an) commence à se marquer. Ce sont les jeunes travailleurs qui sont les plus touchés par ce phénomène, avec une grande augmentation chez les moins de 25 ans et plus largement jusqu’au moins de 34 ans.

Les licenciements pour force majeure médicale en hausse de 357%!

Toutes les catégories professionnelles de la société sont touchées dans des proportions semblables, mais les femmes apparaissent plus concernées que les hommes (+426% contre +268%). La crise sanitaire, et ses conséquences sociales et économiques, a joué un rôle mais n’est pas la seule responsable. Le renforcement du contrôle de s malades de longue durée explique aussi cette augmentation significative.

« C’est le bon moment pour réfléchir à des moyens de prendre encore plus soin de notre personnel soignant »

Dans le secteur des soins, les chiffres de l’absentéisme pour maladie sont pas moins de 36% supérieurs à la moyenne dans tous les secteurs. C’est ce qui ressort d'une analyse d’Acerta sur 260.000 travailleurs occupés auprès de plus de 40.000 employeurs du secteur privé et sur 28.000 travailleurs du secteur des soins. Les contaminations au coronavirus ne sont pas la seule cause. La pression psychosociale depuis plusieurs mois fait également payer un lourd tribut, d’après IDEWE.

Quatre travailleurs sur dix n'ont pas été malades un seul jour en 2020

41% des travailleurs du secteur privé n'affichent aucune absence pour cause de maladie en 2020. C’est nettement mieux qu'en 2019 (37%) et le meilleur niveau depuis 2010. Cette amélioration est plus prononcée chez les employés et dans les organisations de moins de 20 travailleurs. Les Belges sont aussi un peu moins souvent absents au travail: la moyenne passe de 1,4 à 1,2 fois par an.

Le taux de malades et d’invalides en Belgique est élevé comparé au reste de l’Europe

Au cours des dix dernières années, le taux de malades et d’invalides a fortement augmenté dans notre pays. Selon une étude de Randstad Research, cette progression a été nettement plus marquée que dans le reste de l’Europe. Et, d’après le prestataire de services RH, l’hypothèse selon laquelle cette augmentation s’expliquerait par le vieillissement de la population, les vases communicants entre régimes de chômage et de maladie-invalidité ainsi que l’évolution des conditions de travail ne tient pas la route.

Le travailleur belge se déclare moins souvent malade

Au cours des trois derniers mois, le Belge s’est déclaré moins souvent malade par rapport à l’année précédente. En novembre et décembre 2020, 1,8% des heures de travail ont en moyenne été perdues en raison d’absentéisme pour maladie de courte durée (absence de moins d’un mois). Ce chiffre est d’un quart inférieur à celui de novembre et décembre 2019. Les premiers chiffres de 2021 confirment la tendance positive.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages