Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Crise"
Nombre d'articles trouvés: 11 (Article 1 tot 10)

Dans la crise, tout n’est pas sombre!

Une grande agence spécialisée dans le recrutement a récemment mené une enquête sur le confiance au sein des entreprises à la suite de la pandémie, auprès de plus de 1.500 cadres dans cinq pays, dont 300 en Belgique. On y retrouve bien entendu quelques grincements de dents, mais ne nous y arrêtons pas. Prêtons plutôt l’oreille aux signaux positifs qui en ressortent.

Tous les secteurs ne sont pas égaux face au Covid-19

Alors qu’on a assisté à une recrudescence du nombre de cas de coronavirus, l’économie craint déjà un second impact qui risque d’être fatal pour certains secteurs d’activités. Ceux-ci sont d’autant plus inquiets qu’ils étaient en train de retrouver des couleurs après la période de confinement des mois de mars, avril et mai.

Le télétravail continuera à connaître un engouement sans précédent en Wallonie après la crise

La crise a convaincu bon nombre d’employeurs de l’efficacité du télétravail et a mis en évidence les points d’attention et les critères de réussite pour le futur. D’après une étude menée en juin par SD Worx et l’Union Wallonne des Entreprises auprès de 222 organisations, 90% des employeurs wallons devraient proposer du télétravail après la crise, alors qu’avant la crise, seuls 50% des employeurs le proposaient à leurs collaborateurs.

Licencier en raison du Covid-19: est-ce vraiment une bonne idée?

La crise sanitaire a impacté la grande majorité des entreprises et le premier réflexe pourrait être d’ajuster ses effectifs à la situation économique. Un rapport publié par la Deutsche Bank suggère toutefois que les entreprises devraient plutôt chercher à éviter de licencier leurs collaborateurs si elles veulent traverser la crise en un seul morceau.

La crise du coronavirus pourrait 'booster' la com' interne

Une grande entreprise sur trois dans notre pays n’avait pas de plan de communication de crise lorsque l’épidémie a fait son apparition chez nous. Elles n’étaient pas suffisamment préparées à communiquer efficacement. Même les entreprises qui avaient un plan ont reconnu qu’elles n’étaient pas pour autant préparées de manière optimale à communiquer. Quatre entreprises sur dix s’engagent à communiquer davantage en interne.

« Il faut rappeler que le 'risque zéro' n’existe pas »

Alors que la première phase du déconfinement est lancée, il ne faut pas nourrir trop d’attentes quant à un retour à une vie ‘normale’, nous disent Valérie Flohimont, professeur de droit social, spécialisée dans les questions de bien-être au travail et les risques psychosociaux, et Jean-Michel Dogné, directeur du département de pharmacie, tous deux à l’UNamur. Dans une chronique publiée initialement sur le site de cette université, ils livrent leurs regards sur le confinement, la perception du risque au sein de la population et le déconfinement.

Premier signal positif: les jours prestés augmentent à nouveau légèrement

Depuis la semaine dernière (30-31 mars), une légère augmentation des jours prestés a été observée, après un net recul en mars, indique SD Worx qui traite près d’un tiers des salaires du secteur privé. La moitié de nos secteurs parviennent à maintenir 50% de jours ouvrés. Seul un secteur sur six (16%) maintient plus de 80% de jours travaillés.

« Une attention accrue aux incitations créées par les dispositions prises en urgence est nécessaire »

Face à l’irruption de la crise du COVID 19, les autorités belges ont rapidement agi pour soutenir les entreprises et les travailleurs salariés et indépendants. Il importe en effet de sauver les postes de travail et le savoir-faire par des mesures strictement temporaires. Plusieurs chercheurs de différentes universités suggèrent conjointement des mesures complémentaires.

Une journée de travail sur cinq en chômage temporaire

En mars, une moyenne de 20% du nombre total de journées de travail ont été passées en chômage temporaire pour cause de force majeure. Parmi les travailleurs mis pour cette raison au chômage temporaire, plus de la moitié n’ont même plus pu travailler une seule journée lors de la dernière semaine du mois. Chez les ouvriers placés en chômage temporaire, plus de 60% se sont retrouvés dans cette situation tous les jours de la semaine. Mais le chômage temporaire frappe aussi durement les employés.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages