Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Covid-19"
Nombre d'articles trouvés: 74 (Article 1 tot 10)

Les projets de vacances sont à peine « contaminés » par le coronavirus

Près de 2 travailleurs sur 3 semblent prendre leurs vacances comme les autres années, mais une majorité privilégie exceptionnellement des « staycation ». Comme avant la pandémie, la plupart des travailleurs prennent leurs congés en juillet et août. Et même si beaucoup resteront en Belgique cette année, un quart passera ses vacances au-delà de nos frontières.

(Télé)travailler: les leçons d’un (dé)confinement

C'est peu dire que le monde du travail a été perturbé par la crise sanitaire du coronavirus. Le télétravail est-il devenu le nouveau « way of working »? Quelles leçons tirer de cette expérience inédite? Dans une chronique publiée initialement sur le site de l’Université de Namur, le professeur Valérie Flohimont partage son analyse et livre des pistes de réflexion.

Chèque consommation: l’enthousiasme est (très) modéré

L’arrêté royal relatif au chèque consommation a été approuvé: depuis le 17 juillet, il est possible de récompenser les travailleurs et de soutenir en même temps l'horeca et le secteur de la culture et du sport. Sur les 1.079 employeurs sondés par Acerta, à peine 11% ont indiqué qu'ils feraient bénéficier leurs travailleurs du chèque. 64% ne sont pas convaincus. Les 25% restants ont jusqu'à la fin de l'année pour se décider.

Le télétravail continuera à connaître un engouement sans précédent en Wallonie après la crise

La crise a convaincu bon nombre d’employeurs de l’efficacité du télétravail et a mis en évidence les points d’attention et les critères de réussite pour le futur. D’après une étude menée en juin par SD Worx et l’Union Wallonne des Entreprises auprès de 222 organisations, 90% des employeurs wallons devraient proposer du télétravail après la crise, alors qu’avant la crise, seuls 50% des employeurs le proposaient à leurs collaborateurs.

Une refonte des pratiques managériales sera nécessaire

S’ils sont massivement en faveur du développement du télétravail au sein de leur entreprise de façon pérenne (85%), les DRH français plébiscitent plutôt un modèle hybride mêlant présentiel et télétravail. Cette adoption du télétravail doit, selon 93% des répondants, s’accompagner d’une refonte du système managérial. Toutefois, les investissements nécessaires pour cette transformation semblent encore peu appréhendés par les DRH.

Les baisses de salaire restent marginales pendant la crise du Covid-19

La crise du coronavirus n’a pas encore entraîné de nombreuses réductions de salaire à ce jour, observe Acerta sur base d’un échantillon représentatif de plus de 32.000 employeurs. Durant les 5 premiers mois de l’année, seuls 5 employés sur 1.000 ont restitué une partie de leur salaire. Acerta s’attend à ce que les baisses de salaire restent un phénomène marginal les prochains mois également.

Licencier en raison du Covid-19: est-ce vraiment une bonne idée?

La crise sanitaire a impacté la grande majorité des entreprises et le premier réflexe pourrait être d’ajuster ses effectifs à la situation économique. Un rapport publié par la Deutsche Bank suggère toutefois que les entreprises devraient plutôt chercher à éviter de licencier leurs collaborateurs si elles veulent traverser la crise en un seul morceau.

Le manque de contact en face à face dans le travail a été plutôt bien géré

La crise du coronavirus a créé des conditions de travail exceptionnelles et chacun gère différemment le manque de contacts en face à face maintenant que tout se déroule le plus possible de manière digitale. 85% des 2.500 salariés interrogés par SD Worx ont toutefois indiqué tirer le meilleur parti de la nouvelle situation de travail sans collègues à proximité.

Près d’un quart d’heures de travail prestées en moins pendant le confinement

Près de six heures de travail sur dix (61%) ont été effectivement prestées en avril 2020, soit au beau milieu du confinement imposé par le coronavirus, indique Acerta, sur base des données de plus de 32.000 employeurs. C’est 22% de moins qu’en avril 2019. Cette diminution s’explique principalement par l’utilisation massive du système de chômage temporaire. Par ailleurs, le nombre de jours de vacances pris a lui aussi chuté.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages