Mots-clés

Vous retrouvez ici les articles relatifs au tag "Chômage Temporaire"
Nombre d'articles trouvés: 13 (Article 1 tot 10)

Le télétravail s’installe durablement dans les habitudes

Depuis le pic de pandémie du mois d’avril, un nombre important de personnes ont continué le télétravail. Les chiffres d’Attentia montrent que les employés ont encore presté au moins un quart de leurs heures de travail depuis leur domicile en octobre. Avec le nouveau confinement et le télétravail obligatoire depuis le 2 novembre, les statistiques de télétravail devraient repartir à la hausse ce mois-ci. Le chômage temporaire risque également d’augmenter à nouveau, avec les règles qui viennent d’être assouplies.

L’emploi 4% plus élevé qu’avant le coronavirus!

Le système de chômage temporaire pour cause de force majeure en raison de coronavirus a maintenu l’emploi à niveau dans notre pays, observe Acerta sur base d’un échantillon représentatif de 32.000 employeurs. Il y aurait même actuellement 4% de personnes au travail en plus qu’en février, dernier mois avant le coronavirus. Il y a également plus de travailleurs indépendants.

Chômage temporaire pour cause de coronavirus: 4 entreprises sur 10 peuvent encore y recourir

42% des entreprises pourront encore recourir au « chômage temporaire pour cause de force majeure » en raison du coronavirus à partir du 1er septembre, d’après une analyse menée par Acerta. Pour pouvoir y prétendre, les entreprises doivent démontrer qu’elles ont dû enregistrer au moins 20% de chômage temporaire pour cause de force majeure au deuxième trimestre.

Moins de CDI ont été résiliés en pleine période de coronavirus qu’à la même période des autres années.

En plein confinement, il y a eu, sur notre marché du travail, 15% de licenciements en moins qu’avant le déclenchement de la pandémie, observe Acerta sur base des données de plus de 32.000 employeurs. De plus l’initiative du départ venait plus souvent du travailleur que de l’employeur. La diminution des fins de contrats est surtout due à l’introduction du système de chômage temporaire, qui offre un peu de répit aux entreprises en difficulté.

En avril, le nombre de chômeurs temporaires a augmenté de 50%

En avril, plus de 34% de l’ensemble des travailleurs ont été mis au chômage temporaire en raison du Covid-19, soit une augmentation de 50% par rapport à la fin du mois de mars. Plus de 11% des travailleurs ont connu au moins 20 jours de chômage temporaire en avril. Un chômeur temporaire sur cinq a bénéficié d’un complément de salaire octroyé par son employeur.

Le Groupe des dix est parvenu à un accord sur certaines mesures Corona

Le Groupe des dix, l’organe de concertation des syndicats et employeurs, est parvenu le 14 avril dernier à un accord sur trois sujets brûlants de la crise actuelle Corona, indique le cabinet d’avocats Claeys & Engels. Concrètement, il s'agit d'un accord sur un nouveau modèle de certificat médical, l'adaptation des montants des indemnités de maladie et une obligation de notification préalable pour les employeurs qui souhaitent faire usage au chômage temporaire.​

L’employeur adapte le salaire pour un chômeur temporaire sur dix

Un travailleur en chômage temporaire sur dix reçoit, en plus de son allocation de chômage temporaire, une partie de son salaire définie par l’employeur, constate Acerta en se basant sur les calculs des salaires pour le mois de mars de plus de 20.000 employeurs. Pour plus de huit ouvriers sur dix, le complément va de 5 à 20 euros par jour. En ce qui concerne les employés, six sur dix reçoivent un montant entre 5 et 20 euros.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages