< Retour au sommaire

Vaccin antigrippe: un (petit) investissement sous-utilisé par les employeurs

Seuls 4% des employeurs permettent à leurs collaborateurs de se faire vacciner gratuitement contre la grippe sur leur lieu de travail, estime un service de prévention externe. Sans surprise, ce sont surtout les grandes entreprises qui offrent le vaccin. Or, le vaccin contribue pourtant à réduire considérablement l'absentéisme pour cause de maladie.


La période de vaccination va de la mi-octobre à la fin décembre. Liantis a vérifié auprès de ses employeurs affiliés (plus de 34.000) qui avait offert des vaccins gratuits à ses collaborateurs durant cette période l'an dernier. La proportion n’est que de 4,32%, soit une légère amélioration par rapport à 2017, année au cours de laquelle 3,66% des employeurs avaient permis à leurs travailleurs de se faire vacciner.

Pourtant, la vaccination contre la grippe est utile si, en tant qu'employeur, vous souhaitez réduire le risque de grippe dans votre entreprise, souligne le service de prévention: « La grippe est responsable d'environ 10% des absences pour cause de maladie en Europe. Un travailleur a en moyenne 16% de chances d'être contaminé par le virus de la grippe au travail. »

Idées reçues concernant la grippe

Il est à noter qu'il existe encore un certain nombre d'idées reçues concernant la grippe, que ce soit chez les employeurs ou chez les travailleurs. L’efficacité du vaccin, par exemple, est souvent remise en question. S’il est malgré tout toujours possible d'être contaminé après la vaccination, le risque d'avoir une forte grippe passe néanmoins de 2,3 % à 0,9 % chez les adultes en bonne santé », confirme un médecin du travail. 

Il souligne par ailleurs que ce sont principalement certains groupes de travailleurs qui doivent idéalement se faire vacciner contre la grippe. « Les vaccins sont en tout cas recommandés pour tous les travailleurs qui veulent réduire leur risque de contracter la maladie. Mais il existe également certains groupes à risque. La vaccination est, par exemple, recommandée pour les travailleurs atteints d'une affection chronique comme les maladies pulmonaires, les problèmes cardiaques, le diabète, ou encore les travailleurs de plus de 50 ans, les travailleuses enceintes et les personnes actives dans le secteur de la santé. »

Un vaccin antigrippe ne coûte que 18,5 euros par collaborateur, l'administration par un médecin ou une infirmière comprise. Un coût minime lorsqu'on sait qu'une seule journée d'absence pour cause de maladie peut vite coûter plus de 300 euros à une entreprise, sans parler du fait que les personnes qui ont la grippe sont en moyenne absentes plusieurs jours.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages