< Retour au sommaire

Une numérisation des RH à la traine en Belgique

Près d'une entreprise sur trois se dit déjà très avancée dans la numérisation de ses RH , mais une proportion similaire déclare devoir encore lancer le processus. C’est en particulier en matière de reporting et d’analyse RH que les progrès sont les plus nécessaires.

C'est ce qui ressort d'une enquête menée par SD Worx auprès de plus de 3.000 entreprises dans onze pays européens. Un tiers de l’échantillon (31%) évalue la maturité de l’entreprise en matière de RH numériques faible à très faible; soit 4% de plus que la moyenne européenne. Un même pourcentage (31%) indique être déjà parvenu à numériser correctement, voire très bien. Ce chiffre est quant à lui de 6% inférieur à la moyenne européenne.

Quelques pays apparaissent en tête dans ce domaine: la Pologne, l'Espagne et les Pays-Bas, où environ la moitié des entreprises estiment être à un niveau élevé (avec des pourcentages avoisinant les 50%). L'Irlande, l'Italie et le Royaume-Uni affichent également de meilleurs scores que la Belgique. L'Autriche, la France et l'Allemagne se trouvent pour leur part en queue de peloton.

Si on scinde les RH en processus RH et payroll, ainsi qu'en reporting et analyse RH, et en outils RH numériques, on observe d'autres constats intéressants. Ainsi, les entreprises belges investissent un peu plus dans la numérisation de leurs processus RH et payroll et dans leurs outils RH numériques, dans lesquels respectivement 34 et 31,7% des entreprises disent être déjà avancées à très avancées. Le reporting et l'analyse RH n'ont déjà atteint un niveau numérique appréciable que pour 26,9 pour cent des entreprises belges. En Pologne, en Espagne, aux Pays-Bas, en Irlande et en Italie, entre autres, les entreprises sont un peu plus avancées sur tous ces fronts.

Près de la moitié des entreprises ont des projets de numérisation


Si on examine les entreprises projettant d'automatiser (51%) ou de numériser (52%) dans l'année, plus de la moitié d'entre elles semblent s'y atteler concrètement au niveau européen. Dans notre pays, ces chiffres sont à nouveau inférieurs: 45% vont automatiser dans l'année et 45,5% travailleront encore à une transformation numérique l'année prochaine.

« Pour des raisons budgétaires – à la suite de la COVID-19 – la plupart des entreprises ne placent pas l'automatisation et la numérisation de leurs RH en tête de leurs priorités, commente Ferdi Claes, MD HR Europe chez CTG. Par contre, le département RH est conscient de leur importance. Une maturité numérique avancée vous permet de vous concentrer sur des tâches stratégiques qui seraient autrement mises en suspens. Nous travaillons par exemple à l'extension de notre prestation de services RH avec des applications mobiles à l'aide de technologies telles que les chatbots et des bases de connaissances centralisées. Nous pourrons ainsi continuer à renforcer la valeur de notre équipe RH en tant que partenaire commercial. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages