< Retour au sommaire

Un outil (gratuit) pour analyser si votre entreprise lutte correctement contre la Covid-19

Vous souhaitez savoir dans quelle mesure votre organisation respecte les obligations (de sécurité) relatives à l'approche contre le virus Covid-19? Vous souhaitez savoir où vous devriez procéder à des ajustements ? Agoria peut vous aider grâce à un outil d'autodiagnostic, le Covid Industry Risk Scan (CIRS).

CEO d'Agoria à partir du 1er avril prochain, Bart Steukers réagit avec inquiétude à l'augmentation des chiffres relatifs au coronavirus. « Je demande que la vaccination soit accélérée un maximum, que l’on travaille encore davantage de chez soi et que les entreprises mesurent leur degré de sécurité face au coronavirus », indique-t-il. C’est la raison pour laquelle Agoria met cet outil d’analyse gratuit à disposition. « Il s'agit d'un outil important permettant aux entreprises de savoir si elles appréhendent correctement la lutte contre le coronavirus. »
 
Le Covid Industry Risk Scan a passé avec succès l'épreuve des inspections sociales à plusieurs reprises. Quelque 400 entreprises l’ont déjà utilisé. « Compte tenu du nombre croissant d'infections et de la pression supplémentaire exercée sur les écoles et les entreprises, nous avons décidé de mettre ce Covid Industry Risk Scan à la disposition de toutes les entreprises de notre pays, qu'elles appartiennent ou non au secteur technologique, souligne Bart Steukers. Toute entreprise sérieuse qui se préoccupe réellement de notre sécurité devrait utiliser le scan, ce qui nous permettra de séparer le bon grain de l'ivraie. »

En tant qu'organisation technologique, Agoria exprime un message sans équivoque: le télétravail est la meilleure solution pour éviter un maximum de contacts. « Nous soutenons les entreprises technologiques autant que possible en leur donnant des conseils, des astuces pour garder le contact avec les collègues ou pour travailler plus efficacement. Nous comprenons évidemment les inquiétudes liées à la ‘lassitude’ que génère cette situation, mais il s'agit désormais de la deuxième meilleure solution pour maintenir nos entreprises ouvertes. Nous savons tous combien cela est important pour notre prospérité. »
 
Actuellement, dans l'ensemble de l'industrie technologique, environ cinq pour cent du temps de travail disponible est converti en chômage temporaire. Selon l’ONSS, il s’agit de quelque 15.000 équivalents temps plein. Selon la dernière enquête de l’ERMG (Banque Nationale), dans l’industrie technologique, environ la moitié des travailleurs télétravailleraient soit totalement (37%), soit partiellement (13%). Cela représente donc 155.000 collaborateurs. Agoria compte près de 2.000 entreprises membres. Le secteur technologique de notre pays occupe environ 310.000 personnes.

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages