< Retour au sommaire

Un guide pour les employeurs pour aider les employés endeuillés

La prolongation du congé de deuil est désormais un fait. Mais quel rôle peuvent jouer l'employeur et l’environnement de travail dans le processus de deuil? À partir de son expertise en tant que spécialiste funéraire, DELA a élaboré une feuille de route en cas de deuil pour les employeurs. Un outil qui fait œuvre utile dans une période où de nombreuses personnes qui ont dû dire au revoir à quelqu’un suite au coronavirus reviennent progressivement au lieu de travail.

Après ratification par la Chambre au début de cette année, l’extension du congé de deuil est désormais acquise. Depuis le 25 juillet, les salariés disposent de 10 jours de congés payés en cas de perte d'un enfant ou d'un partenaire. Trois jours peuvent être pris entre le jour du décès et le jour des funérailles. Les sept autres peuvent être librement utilisés durant l’année qui suit le décès.

Créer un cadre sur le lieu de travail qui facilite les discussions sur le processus de deuil peut apporter un grand soutien à la personne en deuil. Surtout avec cette année où de nombreuses personnes ont dû faire leurs adieux à quelqu’un suite à la crise du coronavirus, cette question est plus que jamais d’actualité. Non seulement lorsqu'il s'agit d’un proche d'un employé, mais également lorsqu'il s'agit de la perte d'un collègue, l'employeur peut jouer un rôle important dans le processus de deuil.

« La perte d'un être cher ou d'un collègue laisse des traces, commente Lien Verfaillie, porte-parole de DELA. En cette période de coronavirus, nous y avons été confrontés encore plus que d'habitude. La façon dont l'environnement, y compris le contexte professionnel, fait face à la perte et au processus de deuil, aura également un impact sur la suite de la vie de la personne. Grâce à notre mission qui consiste à apporter aux personnes un maximum de soutien autour des pertes, et par notre expertise en tant que spécialiste funéraire, nous aimerions apporter notre aide à ce sujet. »

« Les personnes qui perdent un proche identifient leur employeur et leurs collègues très souvent comme une source importante de force dans le processus de deuil, ajoute An Hooghe, psychologue et thérapeute du deuil, avec qui DELA a collaboré pour créer la feuille de route. En d'autres termes, les entreprises peuvent représenter beaucoup pour les personnes qui traversent une période aussi difficile. Cependant, dans la pratique, il s’avère que les entreprises ne sont généralement pas préparées à de telles situations et doivent improviser. Avec la feuille de route en cas de deuil DELA, nous souhaitons offrir une réponse à leurs questions. »

La feuille de route se concentre sur deux situations: le décès d'un employé au sein de l’entreprise ou la perte d’un proche chez un collègue. Les dirigeants y trouveront des moyens d'offrir un soutien pratique et émotionnel. Il existe également une section distincte contenant des conseils pour les employés sur la façon de réconforter et de soutenir un collègue en deuil. La feuille de route en cas de deuil est disponible en ligne et peut être téléchargée gratuitement : www.dela.be/deuil-au-travail.

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages