< Retour au sommaire

Trois entreprises belges sur quatre autorisent le travail flexible

La flexibilité au travail a acquis droit de cité au sein des entreprises belges. Pas moins de 76% d’entre elles autorisent leur personnel – ou certaines catégories de collaborateurs – à pratiquer une ou plusieurs formes de travail flexible. Mais quels sont les modes de travail flexible les plus populaires?

D’après l’étude réalisée conjointement par Protime et SD Worx, les modes de travail flexible les plus populaires sont le flexitime (horaire à la carte: choisir soi-même ses heures de travail) avec 66%, suivi par le télétravail (depuis le domicile ou un espace de coworking) avec 45%.
 
Dans 38% des entreprises sondées, les collaborateurs peuvent choisir librement l’endroit où ils travaillent: dans les bureaux de l’entreprise, depuis leur domicile ou depuis un site décentralisé. Dans une proportion similaire de sociétés (39%), ce choix est également possible, mais pour certaines catégories de personnel, généralement selon leur type de fonction (56%). De tous les pays étudiés, c’est le Royaume-Uni qui remporte la palme du travail flexible. Pas moins de 83% des entreprises britanniques autorisent soit l’ensemble de leur personnel, soit certaines catégories de travailleurs, à bénéficier d’une forme quelconque de travail flexible. En France et en Belgique, cette proportion est respectivement de 78% et 76%.

Flexitime au top

Le flexitime est l’aménagement le plus souvent accordé par les entreprises belges (66%). Par ‘flexitime’, on entend la personnalisation des horaires de travail, telle que les horaires flottants (qui permettent aux travailleurs de choisir eux-mêmes l’heure de début et de fin de leurs prestations). Dans une autre forme de flexitime, les collaborateurs des entreprises peuvent cesser le travail plus tôt – pour pouvoir aller chercher leurs enfants à l’école – avant de le reprendre lorsque leurs chères têtes blondes sont couchées. Quant au télétravail, il est pratiqué par 45% des entreprises. Dans près d’une entreprise belge sur trois (29%), ce télétravail s’effectue depuis un espace de coworking ou un bureau partagé.
 
C’est en Allemagne que le flexitime est le plus populaire. Pas moins de 80% des entreprises l’autorisent, contre 36% seulement aux Pays-Bas. En revanche, nos voisins du nord recourent plus souvent au coworking et aux postes de travail flexibles (46%) que les Britanniques (34%), les Belges (29%), les Allemands (25%) et les Français (23%).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages