< Retour au sommaire

Travail à distance: des signaux d’alerte dans les entreprises de taille moyenne

Dans les entreprises de taille moyenne, la productivité, le moral et la capacité de servir les clients sont entravés par les problèmes technologiques. « De nombreuses organisations sont actuellement en ‘mode survie’. Mais lorsque vous êtes dos au mur, ce dont vous avez besoin ce n’est pas de travailler plus fort, c’est de travailler de façon plus intelligente », commente Eric Gryzon, CEO de Ricoh BeLux.

L’étude commandée par Ricoh Europe examine l’expérience de travail de 632 employés de bureau européens pendant la pandémie du coronavirus, dans des entreprises comptant entre 250 et 999 employés. Elle révèle que les entreprises ne parviennent pas à s’adapter aux défis du travail à distance, ce qui les met dans une position délicate pour l’avenir. À une époque où la continuité des activités est essentielle pour rester solvable, près d’un employé sur quatre (24%) affirme ne pas avoir les outils dont il a besoin pour servir correctement les clients lorsqu’il travaille à distance. D’autre part, ils sont 27% à affirmer qu’ils n’ont pas les outils nécessaires pour collaborer avec leurs collègues lorsqu’ils travaillent en dehors du bureau.
 
Les défis liés au travail à distance ont également un impact sur la sécurité et la conformité: 27% des employés déclarent que le suivi des procédures de l’entreprise est difficile lorsqu’ils travaillent à distance car la technologie en place ne leur permet pas de le faire. Ceci pourrait avoir des conséquences graves pour les entreprises qui doivent respecter des processus de conformité spécifiques à leur secteur, ou des exigences législatives plus larges comme le RGPD. 
 
Les employés ne reçoivent pas l’assistance dont ils ont besoin lorsqu’ils rencontrent des problèmes technologiques. Ils sont 30% à signaler des problèmes de communication avec leurs équipes informatiques qui sont trop occupées. Les frustrations liées à la technologie et à la difficulté de collaborer de façon efficace pèsent sur le moral et le bien-être du personnel. Près d’un tiers (31%) des employés déclarent se sentir peu motivés et déconnectés de leur travail en raison de problèmes liés à la technologie et à la communication lorsqu’ils travaillent à distance. Ces problèmes ont également eu un impact sur l’équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle. En effet ils sont 42 % à travailler plus longtemps que lorsqu’ils travaillaient principalement au bureau.
 
« Il est évident que de nombreuses organisations sont actuellement en ‘mode survie’, commente Eric Gryson, CEO de Ricoh Belgique & Luxembourg. Mais lorsque vous êtes dos au mur, ce dont vous avez besoin ce n’est pas de travailler plus fort, c’est de travailler de façon plus intelligente. Même si seulement une poignée d’employés est confrontée à des problèmes, l’impact sur l'ensemble de l'entreprise peut être significatif. La voie à suivre est claire : identifier et résoudre les problèmes liés à la technologie lorsqu'il s'agit de la collaboration entre collègues et du respect des procédures de l’entreprise. Ne pas répondre aux besoins des employés en matière de travail à distance pourrait saboter un grand nombre d’objectifs à long terme. C’est un numéro d'équilibriste, mais seules les entreprises qui réussiront à tout faire fonctionner en même temps continueront sur la voie du succès à long terme. » 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages