Advertisement
< Retour au sommaire

Les professions dites « essentielles » lors du confinement sont-elles les moins rémunérées?

C’est ce qu’explore Statbel, l'office belge de statistique, dans sa dernière note d’analyse. En 2018, un travailleur occupé à temps plein dans le secteur privé gagnait en moyenne 3.627 euros brut par mois (médiane: 3.361 euros). L’analyse révèle que ces professions essentielles — qui couvrent différents secteurs, dont les soins de santé — voient le salaire médian se replier à 3.312 euros et le salaire mensuel brut moyen à 3.553 euros. Mais la perspective est à nuancer selon le niveau d’instruction des travailleurs.

Dans cette étude, lorsqu’il est question de salaire, il s’agit toujours du salaire mensuel brut. Ce concept salarial comprend les primes périodiques versées à chaque période de paie. Il peut s’agir par exemple des primes pour le travail de nuit ou de week-end. Les primes versées à titre exceptionnel, comme le treizième mois ou le double pécule de vacances, ne sont pas prises en compte. Les avantages extra-légaux ne sont pas non plus pris en compte. L’analyse se limite par ailleurs aux salariés employés à temps plein dans des entreprises occupant au moins dix personnes.

Faire de longues études permet d’obtenir un salaire plus élevé

D’un point de vue financier, il est intéressant de poursuivre ses études après l’enseignement secondaire. Les titulaires d’un diplôme de bachelier gagnent en effet 3% de plus que la moyenne nationale et cet écart grimpe même jusqu’à 42% pour les travailleurs disposant d’un diplôme de master. À l’autre extrémité de l’échelle des salaires, il convient de constater que les travailleurs qui n’ont pas achevé d’études supérieures reçoivent la plupart du temps un salaire inférieur. Les titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire gagnent ainsi 19% de moins que la moyenne belge. Les travailleurs qui quittent l’enseignement secondaire sans l’obtention d’un diplôme, voient cet écart se creuser à 26%.

Larges écarts dans les soins de santé

Lorsqu’on parle de professions essentielles, beaucoup de gens pensent en premier lieu au personnel des soins de santé. Comment se positionnent les salaires dans ce secteur? Le salaire mensuel brut moyen dans ce secteur s’élève à 3.682 euros, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne nationale. En outre, on observe un large écart entre les différentes professions. Par exemple, les médecins reçoivent en moyenne 7.091 euros brut par mois. Ils font ainsi partie des fonctions les mieux payées du pays. Mais d’autres profils hautement qualifiés, comme les dentistes et les pharmaciens, reçoivent également un salaire largement supérieur à la moyenne nationale. Dans ce secteur, les aides-soignants gagnent en moyenne 2.549 euros par mois, soit un montant inférieur de près de 30% au salaire du Belge moyen. Enfin, avec 3.652 euros, les infirmiers reçoivent un salaire mensuel légèrement supérieur à la moyenne nationale. Cependant, si l'on tient compte du niveau d’instruction, les infirmiers reçoivent un salaire inférieur à celui d’un travailleur moyen titulaire d'un bachelier.

Salaires inférieurs pour le commerce et l’industrie alimentaire

Les magasins d'alimentation sont restés ouverts pendant le confinement. Les travailleurs de ce secteur ont toutefois reçu un salaire bien en dessous de la moyenne nationale. Les travailleurs de l’industrie alimentaire gagnent environ 20% de moins que le Belge moyen, alors que les caissiers et le personnel des commerces gagnent en moyenne 2.500 euros par mois. Par conséquent, le personnel des commerces appartient aux professions les moins payées en Belgique.

L'aviation, l’exception du secteur de la logistique et du transport

Les rayons des supermarchés doivent être achalandés et par conséquent, le secteur de la logistique et du transport a continué de fonctionner. Dans ce secteur essentiel, les pilotes et techniciens des moyens de transport aérien reçoivent, avec 4.687 euros brut par mois, le salaire le plus élevé. La plupart des travailleurs dans ce secteur doivent toutefois se contenter de moins de 3.000 euros par mois. Ainsi, les chauffeurs de bus et de camions gagnent en moyenne 2.860 euros par mois, alors que les magasiniers reçoivent 2.817 euros. Les services de messagerie se trouvent tout en bas du classement. Pendant le confinement, les Belges ont effectué des commandes en masse sur Internet, mais avec 2.526 euros par mois, le salaire des livreurs de ces colis se situe près de 30% en dessous de la moyenne nationale.

Crèches et garderies: les salaires les plus faibles

Enfin, nous nous concentrons sur quatre professions essentielles que nous pouvons difficilement attribuer à un secteur spécifique. Le personnel de sécurité, responsable notamment de l'accès aux magasins, gagne 3.124 euros brut par mois. Les éboueurs reçoivent 2.676 euros chaque mois. Les agents d’entretien et les gardes d’enfants gagnent un tiers de moins que le travailleur moyen. Les gardes d’enfants constituent même la profession la moins payée en Belgique, avec un salaire mensuel brut de 2.317 euros.

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages