< Retour au sommaire

Les employés des petites entreprises craignent de passer à côté des opportunités du travail hybride

Trois employés de petites entreprises sur cinq s’attendent à travailler essentiellement au bureau une fois levées les restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La raison? La crainte de ne pas pouvoir se consacrer pleinement à l'expérience client ou à la croissance de l'activité lorsqu'ils travaillent à distance.

D’après une recherche publiée par Ricoh Europe qui a sondé plus de 1.400 employés travaillant dans de petites entreprises européennes, presque trois sur cinq (58%) prévoient qu'ils travailleront principalement au bureau une fois levées les restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19. De même, ils prévoient qu'il y aura des obstacles et des ralentissements qui les empêcheront de travailler de façon dynamique et de faire face à des demandes de la part des clients qui ne cessent d'évoluer.  
 
Près de la moitié des employés (45%) déclarent qu'ils seraient plus productifs si leur charge administrative était réduite. Les modes de travail traditionnels et fastidieux empêchent les petites entreprises d'atteindre un bénéfice net plus important et leurs employés ont moins de temps ou un temps limité pour vendre plus ou proposer de nouveaux modèles d'entreprise. Alors que ces opportunités sont manquées, la créativité, la motivation et la satisfaction professionnelle des employés sont entravées par des tâches laborieuses et banales qui doivent être effectuées. 
 
La charge de travail des employés fait partie des exigences essentielles dans le cadre du retour au bureau. Celle-ci est amplifiée à cause du manque d'outils permettant de gérer des tâches à forte valeur ajoutée tout en travaillant à distance et d'un investissement insuffisant en matière de processus automatisés. Deux employés sur cinq (40%) ont des difficultés à accéder aux connaissances et aux informations des systèmes de l'entreprise dont ils ont besoin pour fournir un meilleur service client tout en travaillant à distance, ce qui limite ainsi un service rapide, pratique et personnel qui fait la réputation des petites entreprises. Cela pourrait jouer en faveur de concurrents plus grands dont le personnel dispose d'un accès immédiat aux données nécessaires pour optimiser l'expérience client.
 
La moitié des personnes qui ont répondu à l'étude (51%) considèrent que les processus automatisés sont en effet la solution au problème. Outre l'amélioration de l'expérience de travail, cela encouragerait les efforts pour retenir les meilleurs talents comme les vendeurs qui représentent souvent le visage de l'entreprise. En fait, un employé sur quatre (25%) envisage de quitter son travail et de s'orienter vers des entreprises mieux équipées pour pouvoir travailler à distance. De même, l'automatisation des processus essentiels encouragerait les efforts fournis pour fidéliser la clientèle et permettraient aux petites entreprises de devenir plus astucieuses sur le plan numérique. 

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages