< Retour au sommaire

Les effets de la crise du Covid-19 sur l’emploi en Wallonie se confirment

À fin mai, la Wallonie comptait 206.771 demandeurs d’emploi inoccupés, soit 7,6% de plus par rapport au mois de mai de l’an passé. La hausse la plus importante concerne les jeunes âgés de moins de 25 ans (+ 14,8%). Le Forem enregistre également 44% d’offres d’emploi diffusées en moins par rapport à la même période l’année dernière.

Fin mai 2020, on enregistrait en Wallonie 139.822 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations et 28.361 jeunes en stage d’insertion professionnelle. Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.) en Wallonie comprend également 29.365 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 9.223 demandeurs d’emploi inscrits librement, soit un total de 206.771 D.E.I. à fin mai 2020. Ceux-ci représentent 13% de la population active wallonne (taux de demande d’emploi). Il y a un an, à fin mai 2019, ce taux était de 12,1%.

Entre fin avril et fin mai 2020, le nombre de D.E.I. a diminué de 1,7%, soit 3.608 personnes de moins. La demande d’emploi évolue de manière cyclique sur une année; une baisse se produit habituellement entre les mois d’avril et mai. En outre, durant cette période inédite liée à la crise du Covid-19 et au ralentissement de l’activité économique, ce mois de mai a été également marqué par plusieurs étapes de déconfinement en Wallonie.

La demande d’emploi est pour le troisième mois consécutif orientée à la hausse en Wallonie sur base annuelle. À fin mai 2020, le nombre total de D.E.I. augmente de 7,6% par rapport à fin mai 2019. Cela correspond à une augmentation nette de 14.673 personnes. À un an d’écart, les évolutions varient selon les catégories administratives de demandeurs d’emploi:

  • demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations: + 11,3% (soit + 14.246 personnes) ;
  • jeunes en stage d’insertion: + 21,3% (soit + 4.971 personnes);
  • demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement: - 3,9% (soit - 1.180 personnes);
  • demandeurs d’emploi inscrits librement: - 26,7% (soit - 3.364 personnes).

La hausse de la demande d’emploi à un an d’écart s’exprime dans toutes les classes d’âge. La hausse la plus importante entre mai 2019 et mai 2020 concerne les jeunes âgés de moins de 25 ans (+14,8%), suivis des personnes âgées de 25 à moins de 30 ans (+10,4%) et de celles âgées de 30 à moins de 40 ans (+7,7%). À partir de 40 ans, le nombre de D.E.I. augmente moins qu’en moyenne: +5% parmi les personnes âgées de 40 à moins de 50 ans, et +3,1% parmi celles de 50 ans et plus.

En mai 2020, le Forem a diffusé 22.428 offres d’emploi (celles émanant d’autres SPE non comprises), ce qui représente une diminution de 44% par rapport au mois de mai 2019. Les secteurs d’activités qui accusent les reculs les plus importants (en pourcentage) sont les hôtels et restaurants (-84%); les services collectifs, sociaux et personnels (-71%); l’immobilier, location et services aux entreprises (-70%); l’éducation (-64%); l’administration publique (-62%); les industries manufacturières (-59%); les transports, entreposage et communications (-55%); la construction (-51%); le commerce de gros et de détail (-45%). En outre, 6.101 offres reçues d’un autre service public de l’emploi (Actiris et VDAB) ont fait l’objet d’une diffusion via le site du Forem en mai 2020.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages