< Retour au sommaire

Les Belges prennent enfin leurs vacances

Après des chiffres historiquement bas en mars, avril, mai et juin, les Belges prennent enfin leurs vacances, nous dit le SD Worx Employment Tracker. En juillet, le pourcentage de jours de congés légaux est approximativement au même niveau qu'en juillet 2019.

Si les employés ont pris moins de jours de congé en 2020 qu'en 2019, le mois de juillet reste similaire aux années précédentes. « Comme prévu, les employés ont pris les jours de congé, qui ont été longtemps reportés en 2020, confirme Bart Pollentier, directeur du centre de connaissances de SD Worx. Ce fut une période difficile pour ceux qui attendaient les vacances d'été pour pouvoir enfin se détendre. D'avril à juin, nous étions bien en dessous des moyennes des années précédentes. »

Le pourcentage de congés enregistrés par rapport au nombre total de jours ouvrables théoriques a logiquement augmenté considérablement au mois de juillet 2020 par rapport aux chiffres des mois précédents. Tant pour les employés (21%) que pour les ouvriers (22%), le pourcentage de jours fériés en juillet 2020 était presque égal aux chiffres de juillet 2019.

Report des vacances

SD Worx constate qu'un grand nombre de  congés doivent encore être pris cette année. Si l'on approfondit les chiffres, on constate par exemple qu'au mois d'avril, traditionnellement un mois privilégié pour la prise de congés grâce aux vacances de Pâques, le nombre de vacances prises a été inférieur de 32% à celui de l'année dernière. Cette situation pourrait amener de sérieux défis pour les employeurs pour la dernière partie de l’année si les employés doivent encore prendre une grande partie de leurs jours de congé.

Pour rappel, tous les salariés doivent prendre leurs jours de vacances avant le 31 décembre de l'année en cours. Le report de ces jours de congé à une année ultérieure n'est généralement pas autorisé. Selon une application stricte de la loi, un employé peut même perdre ses jours de congés statutaires s'il ne les prend pas avant la fin de l'année. Il est également interdit à un employé de renoncer au congé annuel auquel il a droit. En outre, l'employeur peut se voir infliger une amende administrative s'il enfreint la loi. En tant qu'employeur, vous  devez donc veiller donc à ce que vos employés prennent tous leurs congés avant la fin de l'année 2020.

Absentéisme de courte durée historiquement bas


Depuis la crise de Covid-19, l'absentéisme à court terme (moins d'un mois) est historiquement faible. Le nombre de cas enregistrés grâce au coronavirus est resté à un niveau élevé en juillet et août. Cette tendance  ne se traduit pas en nombre de cas d'absentéisme de courte durée. Pour les travailleurs, le pourcentage est resté stable: à 2,37% en juin et 2,27% en juillet. Pour les salariés, on constate même une légère baisse de 1,69% à 1,49%. Ces deux pourcentages sont en moyenne de 0,4% inférieurs à la moyenne normale de l'année dernière. Comme en mai, le renforcement des mesures visant à minimiser une deuxième vague a permis d'obtenir les chiffres d'absentéisme les plus bas depuis des années.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages