Advertisement
< Retour au sommaire

L’écochèque rend plus d’un bénéficiaire sur deux plus attentif aux enjeux écologiques

D’après une enquête réalisée par Listen auprès de bénéficiaires d’écochèques, 54% des sondés sont plus attentifs aux enjeux écologiques depuis qu’ils en bénéficient. C’est une évolution de 15% en deux ans. Il existe également une grande variation dans l’utilisation des écochèques selon la région dans laquelle les bénéficiaires habitent, mais, selon l’étude, le choix du produit acheté a été influencé par la possession d’écochèques dans de nombreux cas.

En Belgique, la lampe LED est le produit le plus acheté avec des écochèques. Il existe des disparités entre les régions du pays. Si les Wallons ont plutôt tendance à se tourner vers l’électroménager, les Flamands préfèrent utiliser leurs écochèques afin de leur permettre d’alléger leur facture pour l’achat d’un vélo par exemple. Quant aux Bruxellois, ils sont plus enclins à les utiliser dans des magasins de bricolage et bio. « Nous remarquons que les habitants de la Région bruxelloise sont les plus influencés par l’octroi d’écochèques, commente Olivier Bouquet, président de l’association VIA. Ils sont plus de 60% à avoir modifié leur manière de consommer grâce à eux. Ce comportement est d’ailleurs modifié au-delà des écochèques puisque ces bénéficiaires achètent ensuite également des produits plus écologiques et durables avec leur salaire. »

Sans surprise, le choix du produit dépend également du pouvoir d’achat des bénéficiaires. Les ménages ayant un salaire plus confortable (plus de 3.500€ brut) utilisent les écochèques comme une aide financière afin de s’offrir des produits liés aux hobbys, comme un vélo électrique ou du matériel de jardin. Les ménages avec un revenu plus modeste se tournent quant à eux vers le multimédia et l’électroménager avec un label écologique. Ce label est une assurance pour les consommateurs que le produit a une faible portée énergétique, ce qui a pu également avoir un impact sur leurs factures.

Celle-ci a influencé le type de produits choisi, mais également la qualité du produit en lui-même. C’est le cas des LED ou de l’alimentation par exemple. L’écochèque prouve son impact sur le pouvoir d’achat des bénéficiaires et leur permet de changer de comportement de consommation. Le fait qu’un euro d’écochèque utilisé est équivalent à un Kg de CO2 épargné est un geste impactant pour notre environnement. « Au total, l'utilisation des éco-chèques durant l’année dernière a permis une économie de CO2 estimée à 274.000tCO2. L’équivalent de 14 millions de voyages aller-retour en voiture entre Bruxelles et Ostende ou des émissions annuelles en CO2 de 26.915 Belges », conclut-il.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages