< Retour au sommaire

Le recours à Internet améliore bien le recrutement des entreprises

Internet ne s’est pas substitué aux canaux traditionnels de recrutement que sont les intermédiaires, les candidatures spontanées ou les salons. Il est le plus souvent mobilisé en complément de ces derniers. La fait de recourir à Internet induit une hausse du nombre de candidatures, mais ne se traduit pas par des durées de recrutement plus longues, ni par des coûts plus élevés.

C’est ce qui ressort d’une étude publiée par la DARES, la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du Ministère du Travail en France, intitulée Le recours à Internet améliore-t-il les procédures de recrutement des entreprises?, sur base d’un échantillon de 8.510 répondants ayant opéré un recrutement et interrogés relativement peu de temps après ce dernier (4 à 10 mois) sur des contrats d’au moins un mois.

Les auteurs ont cherché à mesurer les effets du recours à Internet sur le nombre de candidatures examinées par les recruteurs, la durée du processus de recrutement ainsi que le coût interne de ce dernier mesuré par le temps consacré par le personnel de l’établissement. La méthode utilisée a permis de tenir compte du caractère endogène du recours à Internet et de la possible mobilisation conjointe de différents canaux de recherche de candidats par les employeurs.

« Si Internet permet de raccourcir la phase de recherche des candidats, la phase de sélection liée à l’examen d’un plus grand nombre de candidatures ne semble pas pour autant allongée, commentent les chercheurs. En effet, durant la phase de sélection, les recruteurs qui mobilisent Internet privilégient davantage les entretiens téléphoniques que les autres recruteurs. Ceci leur permet d’opérer un tri moins coûteux entre les nombreuses candidatures que les entretiens individuels et de limiter ainsi le coût interne du recrutement. »

Si de précédentes études menées en 2001 et 2002 recensaient le cas d’employeurs se plaignant de l’excès de candidatures et de la difficulté à les évaluer en cas de recours à Internet, ces derniers semblent donc aujourd’hui avoir trouvé les moyens de traiter ces nombreuses candidatures comme en témoignent la plus courte durée du processus de recrutement dans son ensemble et l’absence d’impact d’Internet sur le coût interne de ce dernier. « Cette réduction de la durée du recrutement observée au sein des établissements ayant recours à Internet est cohérente avec les résultats des travaux menés auprès des personnes en recherche d’emploi qui constatent une réduction du temps d’accès à l’emploi grâce à l’utilisation d’Internet au cours de la recherche. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages