< Retour au sommaire

Le chômage économique n’a jamais été aussi élevé ces quatre dernières années

Le chômage économique temporaire parmi les ouvriers affiche 0,95% pour 2019, soit le niveau le plus élevé de ces quatre dernières années. L’augmentation comparé à 2018 est de 50%, conséquence du ralentissement de la croissance économique belge. Fait frappant: cette hausse survient principalement dans les plus grandes entreprises.

Le chômage temporaire sur la base d’un manque de travail pour raisons économiques, en abrégé « chômage économique » (CE), s’élève à 0,95% pour 2019, comparé à 0,62% l’année précédente, indique Acerta. En 2018, le chômage économique avait atteint un niveau historiquement bas, ce qui signifiait aussi qu’il y avait peu de marge de manœuvre sur le marché de l’emploi. Mais le chômage temporaire a augmenté directement l’année écoulée jusqu’à atteindre le plus haut niveau de ces quatre dernières années.

Si l’économie stagne, le chômage économique augmente. C’est exactement ce qui s’est passé au cours de chacun des trimestres de 2019, et donc aussi pour le total de l’année, analyse-t-on chez Acerta. Le pourcentage de chômage économique est encore légèrement supérieur au niveau de 2016, où nous étions à 0,91% de chômage économique. Alors que les grandes entreprises (plus de 200 travailleurs) présentent généralement moins de chômage économique que les petites, l’augmentation du chômage économique en 2019 est précisément survenue dans ces grandes entreprises. Celles-ci sont revenues, plus que les années précédentes, au système de chômage économique parce que toutes les personnes qu’elles ont en service ne sont pas suffisamment mises à contribution. La stagnation de la croissance économique sur les marchés internationaux a également une incidence sur les grandes entreprises en Belgique.

Disparités régionales

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, les chiffres du chômage économique continuent à indiquer une pénurie structurelle sur le marché de l’emploi. Le CE y affiche 0,07% pour le quatrième trimestre 2019 et 0,08% sur toute l’année. La Flandre présente traditionnellement un pourcentage de chômage économique légèrement plus élevé que la Wallonie, et le quatrième trimestre 2019 et toute l’année écoulée ne font pas exception: 1,12% et 1,16% versus 0,93% et 0,79%. En Wallonie, l’augmentation par rapport à 2018 est en outre plus limitée: 23% contre 55% en Flandre.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages