< Retour au sommaire

L'an dernier, près de la moitié des employés n'ont suivi aucune formation

Alors que les employés ont droit à quatre à six journées de formation pendant les heures de travail, réparties entre cette année et l'année prochaine, ils sont loin d'en profiter. Près de la moitié des employés indiquent même ne pas avoir suivi une seule heure de formation en 2021.

Au cours des dernières journées de 2021, Cefora a chargé iVox de conduire une enquête auprès de 1 000 employés de notre pays. Elle a notamment cherché à déterminer quelles étaient les besoins en formation des employés cette année. La soif de formations liées à leur fonction est manifestement très grande.

Près de 8 personnes interrogées sur 10 (78 %) souhaitent suivre ou continuer à suivre des formations en 2022. Cela représente une importante augmentation par rapport à l’année dernière quand 6 employés sur 10 indiquaient vouloir suivre une ou plusieurs formations. Les jeunes (<=34 ans) se montrent particulièrement intéressés (plus de 8 sur 10), davantage que les plus de 55 ans (68 %). Les diplômés de l’enseignement supérieur (86 %) sont aussi nettement plus enclins à suivre des formations que ceux qui ont obtenu un diplôme de l’enseignement secondaire (69 %).

Selon le récent accord sectoriel portant sur la formation, les employés de la Commission Paritaire 200 ont droit à quatre à six jours de formation pendant les heures de travail, à répartir sur la période 2022 - 2023. Au total, ils ont donc droit à trois jours de formation par an en moyenne. Au cours de l’année dernière, il s’est pourtant avéré qu’à peine un peu plus de la moitié de ces heures avaient effectivement été utilisées pour des formations. Les employés interrogés indiquent qu’ils n’ont consacré en moyenne qu’un jour et demi à la formation ou au recyclage en 2021. La moitié déclare même ne pas avoir suivi la moindre heure de formation en 2021.

« C’est le moment d’en parler »

Traditionnellement, les objectifs et l’évolution de carrière sont discutés en début d’année. L’enquête montre que la question des formations est trop peu souvent évoquée. Bien que la grande majorité des employés aimerait suivre une formation cette année, pas moins de 36 % d’entre eux concèdent ne jamais discuter de leurs besoins sur ce plan avec les Ressources Humaines, leur chef d’équipe ou le patron de l’entreprise. Un tiers des employés évoquent leurs besoins de formation à peine une fois par an, une minorité (31 %) en parle plusieurs fois par an.
« Les réunions d’évaluation constituent un moment opportun pour discuter de la question des formations, mais le sujet peut être mis sur la table à n’importe quel moment de l’année », affirme Olivier Lambert, directeur général de Cefora. « En tant qu’entrepreneur, vous avez à l’esprit l’avenir de votre entreprise. Vous voulez être préparé pour ce qui se profile à l’horizon et être prêt pour demain. Et pour cette raison, vous souhaitez développer les bonnes compétences en interne. La formation occupe une place cruciale dans ce processus. Si vous considérez, en tant qu’employeur, que l’un de vos employés a besoin d’une formation complémentaire, il est préférable d’en parler dans les meilleurs délais et de faire avancer les choses. Et c’est tout aussi valable dans l’autre sens. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages