< Retour au sommaire

La dégradation de la situation sanitaire ébrèche à nouveau l'emploi bruxellois

Depuis le mois d'avril, les offres d'emploi reçues par Actiris sont en diminution. Mais cette baisse s'amenuisait progressivement: - 44% en avril, -19% en mai, -17% en juin, -5,5% en juillet et -2,5% en août. Le mois de septembre marque une cassure avec une chute des offres d'emploi à nouveau plus prononcée.

Durant le mois de septembre 2020, le nombre d'offres d'emploi reçu par Actiris a diminué de 8,6%. On remarque une nette différence entre le début et la fin du mois de septembre. Lors de la première quinzaine de septembre, le volume des offres d'emploi a augmenté de 4,8% tandis que lors de la deuxième quinzaine il a de nouveau diminué de manière marquée avec une baisse de 21,8%. Cette inversion de tendance s’explique probablement en grande partie par la détérioration épidémiologique constatée en septembre.

En parallèle, le chômage global bruxellois augmente de 2,9%. Aujourd'hui, la Région bruxelloise compte 91.885 chercheurs d’emploi et un taux de chômage de 16,1%. Cela représente une augmentation de 2.579 personnes par rapport au mois de septembre 2019 et une augmentation mensuelle de 958 personnes (+1,1%). Les jeunes restent les plus touchés par la hausse du chômage avec une hausse de 12,8% au mois de septembre. Au total, 10.450 jeunes sont inscrits en tant que chercheurs d'emploi à Bruxelles, soit 1.188 de plus que l'année précédente.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages