< Retour au sommaire

La crise du coronavirus laissera des traces sur la rémunération

C’est ce qui ressort d’un sondage effectué par Hudson auprès de 158 organisations. 27% d’entre elles ne savent pas encore si les augmentations salariales prévues pourront être maintenues cette année. Et 12% indiquent qu’elles ne pourront les réaliser que partiellement.

Pour les autres employeurs, les augmentations de salaire avaient déjà été effectuées ou seront maintenues comme prévu.
 
Les rémunérations variables de la direction vont, semble-t-il, également être impactées. 15% des organisations déclarent qu’elles ne seront que partiellement payées, alors que 24% n’ont pas encore pris de décision à ce sujet. Le taux médian de réduction serait de -20%.
 
Seuls 20% des employeurs accordent aujourd’hui une indemnité pour le télétravail aux personnes qui ne le pratiquaient pas auparavant. Ces frais comprennent, par exemple, les frais engendrés pour l’ordinateur, la connexion internet, le chauffage et l’électricité. Les autres indemnités (par exemple les frais forfaitaires) demeurent actuellement inchangées pour pratiquement tous les employeurs.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages