< Retour au sommaire

La Belgique reste dans le trio de tête des pays où le taux d’emplois vacants est le plus élevé

Le taux d’emplois vacants s’est établi à 2,3% dans la zone euro au deuxième trimestre de cette année, restant stable par rapport au taux du trimestre précédent et plus élevé par rapport au taux de 2,1% relevé à la même période l’an passé. La Belgique fait partie des pays où les taux d’emplois vacants les plus élevés ont été enregistrés, avec un score de 3,4%.

Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l’office statistique de l’Union Européenne. Le taux d’emplois vacants (TEV) mesure la proportion de l’ensemble des emplois qui sont vacants. Il est exprimé en pourcentage: TEV = (nombre d’emplois vacants)/(nombre d’emplois occupés + nombre d’emplois vacants).Un emploi vacant est un poste rémunéré nouvellement créé, non pourvu, ou qui deviendra vacant sous peu, pour le pourvoi duquel l’employeur entreprend activement de chercher, en dehors de l’entreprise concernée, un candidat apte; est prêt à entreprendre des démarches supplémentaires; et a l’intention de le pourvoir immédiatement ou dans un court délai. Selon cette définition, un emploi vacant doit être ouvert aux candidats externes à l’entreprise. Cependant, cela n’ôte pas à l’employeur la possibilité de recruter un candidat en interne pour ce poste. En revanche, un poste vacant ouvert uniquement aux candidats internes à l’entreprise ne doit pas être considéré comme un emploi vacant. Un poste occupé est un emploi rémunéré au sein d’une organisation auquel un salarié a été affecté.

Au deuxième trimestre, le taux d’emplois vacants s’est établi à 2% dans le secteur de l’industrie et de la construction et à 2,6% dans celui des services. Parmi les États membres pour lesquels des données comparables sont disponibles, les taux d’emplois vacants les plus élevés ont été enregistrés en Tchéquie (6,2%), en Belgique et aux Pays-Bas (3,4% chacun). À l'inverse, les taux les plus faibles ont été observés en Grèce (0,7%), en Bulgarie et en Espagne (0,9% chacun).

Par rapport au même trimestre de l'année précédente, le taux d’emplois vacants a augmenté au deuxième trimestre dans dix États membres, est resté stable dans neuf tandis qu’il a diminué dans neuf autres.Les plus fortes hausses ont été observées en Tchéquie (+0,8 pp), en Lettonie(+0,5 pp),en Allemagne et àMalte (+0,4pp chacun). Les baisses les plus marquées ont été observées en Croatie et en Slovénie (-0,3 pp chacun).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages