< Retour au sommaire

Inégalité homme-femme: 9 salariés sur 10 réagiraient s’ils en étaient témoins

Plus d'un salarié sur trois (37%) déclare prendre lui-même des mesures lorsqu'il perçoit des inégalités sur le lieu de travail. Parmi ceux-ci, un sur trois agit par lui-même et un sur deux choisit plutôt de contacter et d'informer la direction ou les RH. Ces constats ressortent d’une enquête menée par Hays.

Bien que 91% des Belges évoqueraient l'inégalité entre hommes et femmes sur le lieu de travail s'ils en étaient témoins, 9% choisiraient de ne rien faire, pour diverses raisons. Il y a ceux qui pensent qu’on ne fera rien à ce sujet (4%), mais aussi ceux qui ne le considèrent pas comme leur responsabilité (3%) et qui craignent de ne pas pouvoir rester anonymes (2%). Dans ces cas, la tâche évidente des employeurs est d'informer leurs employés sur les moyens d’aborder l'inégalité.

L'enquête annuelle Ce que veulent les travailleurs de Hays révèle également que la relation entre plus d'un employé sur trois (35%) et le manager respectif s'est éloignée. Au moins 32% d'entre eux disent avoir des contacts avec leur manager moins d'une fois par semaine. 26% des personnes interrogées ont toujours un contact quotidien avec leur responsable, suivi du 26% qui a un contact tous les quelques jours et finalement du 16% qui a un contact hebdomadaire avec leur responsable.

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages