< Retour au sommaire

Indexation salariale pour les employés du secteur privé: 1,01%... ou moins?

Sur base d’un indice santé lissé encore provisoire pour décembre 2020, le prestataire de services RH Acerta prévoit, pour le 1er janvier 2021, une indexation salariale de 1,01% pour les employés dont le salaire dépend de la CP 200. Ses experts s’attendent toutefois à ce que ces 1,01% soient revus à la baisse.

Les employés rémunérés selon la Commission Paritaire des employés (CP 200) voient, chaque début d’année, leur salaire adapté à l’évolution du coût de la vie. En janvier 2020, l’indexation salariale pour les employés du secteur privé (CP 200) s’élevait à 0,8%. L’indexation des salaires à partir du 1er janvier 2021 promet d’être plus élevée, Acerta prévoit, avec des chiffres provisoires, 1,01%. Cela signifierait que tous les salaires des employés occupés au sein de la commission paritaire CP 200 augmenteraient de 1,01% à partir du 1er janvier 2021. « En raison de l’évolution incertaine, on s’attend à ce que l’indexation finale soit légèrement inférieure », précise toutefois Amandine Boseret, conseillère juridique chez Acerta.
 
L’indexation annuelle est vue par les collaborateurs comme une manière de maintenir leur salaire au niveau du coût de la vie, et non pas comme une augmentation salariale réelle. Pour l’employeur, le surcoût de l’indexation salariale représente évidemment une partie du coût salarial total. « Un employeur peut miser sur le fait de s’attacher les bons collaborateurs financièrement, mais le salaire n’est, depuis longtemps, plus la seule motivation, ni la plus importante pour qu’un collaborateur s’engage, ajoute-t-elle.. La flexibilité et l’implication sont également d’importants facteurs de motivation. Par exemple : l’introduction du travail à domicile structurel – particulièrement en cette période ! – peut donner un avantage concurrentiel à un employeur. »

L’indexation de janvier ne concerne pas seulement la CP 200

La Commission Paritaire Auxiliaire pour les Employés (CP 200) fixe les conditions de travail et de salaire minimum de plus de 450.000 employés, il s’agit donc d’une part importante des travailleurs belges. Mais outre la CP 200, d’autres secteurs sont également soumis au système d’indexation prévoyant, au début de chaque année, une adaptation des salaires en fonction de l’inflation. Par exemple, les travailleurs de l’industrie alimentaire, du commerce alimentaire, des assurances et de la gestion immobilière peuvent également s’attendre à une adaptation de leurs salaires en fonction de l’inflation au 1er janvier.  

Le système d’indexation de la CP 200 définit comment appliquer les adaptations salariales sur base de la formule suivante: la moyenne de l’indice-santé lissé de novembre et décembre 2020 divisée par la moyenne de l’indice santé lissé de novembre et décembre 2019. Et cet exercice, bien que toujours avec un chiffre provisoire pour décembre 2020, donne une indexation salariale de 1,01%.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages