< Retour au sommaire

Impliquer les collaborateurs permet aux entreprises d'innover

Pour innover avec succès, les entreprises doivent impliquer leurs employés dans ce processus. Une politique RH qui met l'accent sur la participation des employés est donc également favorable à l'innovation. C'est la conclusion d'une analyse de données européennes réalisée par des chercheurs de la KU Leuven.

Les chercheurs de HIVA-KU Leuven ont travaillé avec les données de 5.609 entreprises de 28 pays différents. Ils ont établi un lien entre la présence de technologies, comme les robots avancés ou le big data, et l'implication des employés: les entreprises qui donnent davantage la parole à leurs collaborateurs et les impliquent davantage dans la mise en œuvre des nouvelles technologies innovent davantage. Cette relation est valable dans tous les pays européens, grands et petits.

« Prenons l'exemple de l'analyse avancée des données pour l'optimisation des processus au sein d'une entreprise, commente Yennef Vereycken, chercheur au groupe de recherche Travail, organisation et dialogue social de la KU Leuven. Elle présente de nombreux avantages pour le fonctionnement d'une entreprise. Une entreprise est beaucoup plus susceptible d'utiliser ce type d'analyse lorsque la participation des employés est élevée: 25 et 45% respectivement par rapport aux entreprises dont l'engagement des employés est moyen ou faible. »

L'engagement est plus important que la formation

L'engagement des collaborateurs se situe à plusieurs niveaux. Les entreprises dont l'engagement des employés est élevé investissent fortement dans la communication, tant du haut vers le bas que du bas vers le haut. Ces entreprises impliquent également les employés à un stade très précoce de l'introduction des innovations. En impliquant les employés dès le début du processus, une organisation évite les problèmes par la suite, note Yennef Vereycken. « Peut-être qu'une certaine technologie n'est pas entièrement adaptée à l'entreprise, mais quelques petits ajustements peuvent faire la différence. Il est beaucoup plus efficace de détecter et de mettre en œuvre ces ajustements au début du processus. »

La participation des employés favorise également l'acceptation des nouvelles technologies. « Dans le débat sur l'innovation et les ressources humaines, l'accent est souvent mis sur la formation des personnes, qui constitue le point central et la pierre d'achoppement potentielle, souligne-t-il. « Toutefois, notre analyse montre un lien beaucoup plus important avec la participation des employés. Ceux qui se sentent impliqués dans la mise en œuvre des innovations s'en sortiront plus vite et seront moins enclins à résister. »

Sur ce plan, les entreprises belges ne sont pas à la fête. Les données de 2019 montrent que 55% des collaborateurs dans notre pays ne sont impliqués qu'une fois la nouvelle technologie déjà mise en œuvre. Seuls 15% ont leur mot à dire dans les phases qui les précèdent…

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages