Advertisement
< Retour au sommaire

Faire de plus longues études se révèle payant

Les titulaires de bacheliers et de masters ont vu leur salaire augmenter plus fortement ces dernières années que les travailleurs n'ayant pas fait d'études supérieures. La fonction joue également un rôle important: les directeurs généraux voient leurs salaires augmenter le plus rapidement (+21,6% en 7 ans). La hausse des salaires était nettement plus faible pour les manœuvres des transports et de l'entreposage et pour les caissiers.

Un travailleur occupé à temps plein en Belgique gagnait en moyenne en 2017 3.558 euros brut par mois, soit une hausse de 15% par rapport à 2010 (3.103 euros brut par mois). C’est ce qui ressort des nouveaux résultats de Statbel, l'office belge de statistique. Ces chiffres montrent que faire de longues études paie. Avec un salaire mensuel de 5.330 euros, les salariés titulaires d’un master gagnent 50 % de plus que le travailleur moyen.

Les travailleurs de la Région de Bruxelles-Capitale gagnent 4.174 euros, alors que les employeurs de Flandre et de Wallonie versent un salaire de respectivement 3.499 euros et 3.308 euros. La moyenne ne constitue toutefois pas un bon indice de valeur de l’éventail salarial réel. La médiane s’élève à 3.140 euros. Ce montant signifie que 50 % des salariés gagnent donc maximum 3.140 euros, tandis que l’autre moitié touche un salaire plus élevé. La médiane est la plus élevée à Bruxelles avec 3.664 euros et s’élève à respectivement 3.120 euros et 2.994 euros en Flandre et en Wallonie.

La classification des travailleurs en classes salariales de 250 euros donne un aperçu encore plus détaillé de la répartition salariale. Le graphique ci-dessous montre que le groupe de loin le plus important – qui représente 45 % de tous les salariés – gagne entre 2.250 euros et 3.250 euros par mois. Par ailleurs, nous constatons que les femmes sont surreprésentées dans les classes salariales inférieures (jusqu'à 2.500 euros).

De plus fortes hausses pour les fonctions les plus élevées

Au cours de la période 2010-2017, le salaire mensuel brut moyen d'un salarié employé à temps plein a augmenté de 15%. Toutefois, certaines professions ont connu une augmentation plus importante, tandis que d'autres restent inférieures à la moyenne. Les chiffres montrent que les profils plus qualifiés, en particulier, ont connu une augmentation plus prononcée des salaires. À cet égard, les directeurs généraux arrivent en tête. Non seulement ces travailleurs reçoivent, avec 10.124 euros, le salaire mensuel brut le plus élevé, mais ils ont également vu leur fiche de paie augmenter le plus fortement au cours des sept dernières années. À l’autre extrémité se trouvent les manœuvres des transports et de l'entreposage (+7,2%) et les caissiers (+8,2%).

Un diplôme de l'enseignement supérieur permet d’obtenir à la fin du mois un salaire plus élevé. Avec un salaire mensuel de 5.330 euros, un diplôme universitaire en 2017 rapporte 50% de plus par rapport à la moyenne nationale. De plus, cet avantage financier a encore augmenté depuis 2010. Pendant cette période, les salariés titulaires d’un bachelier ont vu leur salaire augmenter le plus (+11,1%), suivis par les titulaires d'un master (+10.7%). Pour les salariés titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur, la hausse est restée limitée à 6,6%.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages