< Retour au sommaire

Discrimination de genre: des mécanismes parfois inattendus!

La discrimination de genre peut se perpétuer par ceux-là même qui sont convaincus que les hommes et les femmes doivent avoir les mêmes chances au travail. C’est ce que montre une étude réalisée en Angleterre: si les femmes sont moins susceptibles que les hommes de nier l'existence de préjugés sexistes, quand elles la nient, elles risquent tout autant de sous-évaluer et de sous-payer leurs congénères.

Dans une étude menée par le département de psychologie de l’Université d’Exeter, 254 managers ont reçu exactement le même rapport de performance fictif d’un vétérinaire. La seule différence a porté sur le nom du vétérinaire figurant sur le rapport. Dans un cas, il s’agissait de Mark, dans l’autre d’Elizabeth. Les managers ont été invités à évaluer les compétences et les performances du vétérinaire en question et à émettre une proposition salariale.

Ce qu’il en ressort? La plupart des managers ont trouvé le « vétérinaire masculin » plus compétent que le « vétérinaire féminin » et ont proposé un salaire qui était en moyenne 8% plus élevé pour le premier. Plus frappant encore: les managers qui étaient convaincus qu'il n'y avait plus de discrimination de genre sur le lieu de travail ont proposé un salaire plus élevé au vétérinaire masculin. Les managers qui pensent que l'inégalité entre hommes et femmes existe toujours conseillent d’octroyer plus ou moins le même salaire.

L’étude met en évidence qu’environ 44% des managers estiment que les femmes ne sont plus discriminées. Dans ce groupe, 61% étaient des hommes. Les chercheurs constatent également que les femmes cadres sous-estiment également leurs collègues féminines. Quatre managers sur dix estiment que les femmes sont encore victimes de discrimination sur le lieu de travail. La « femme vétérinaire » présentée à ces managers ayant été considérée comme moins compétente, ces derniers ont également été moins enclins à lui confier davantage de tâches de gestion ou à l'inciter à entreprendre un doctorat.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages