< Retour au sommaire

Deux employeurs au trois ne font toujours pas confiance aux employés pour travailler à distance

Les employeurs sont à peine 35% à faire pleinement confiance à leur personnel lorsqu'ils travaillent à distance, 39% suggérant que leurs employés ne travaillent pas autant ou aussi efficacement qu'au bureau. C’est ce que montre une étude menée par Opinion Matters pour Ricoh Europe auprès de 1.500 décideurs à travers l'Europe. Paradoxe: malgré les inquiétudes suscitées par le travail à distance, les employés sont considérés comme aussi productifs lorsqu'ils travaillent à domicile.

Ces résultats émergent au moment où de nombreuses organisations réfléchissent à leurs politiques de retour au travail et suggèrent que la pandémie a érodé la confiance dans les travailleurs à distance. La confiance décroissante des employeurs suggère qu'ils souhaitent que les employés retournent au bureau à temps plein alors que les restrictions liées au coronavirus se relâchent à travers le continent, plutôt que de permettre aux travailleurs de choisir une forme de travail hybride. Cependant, malgré leurs inquiétudes et leur confiance décroissante, seuls 19% des employeurs déclarent que la productivité a diminué depuis qu'ils sont passés au travail à distance. De plus, 57% pensent qu'investir dans une technologie de travail flexible est essentiel pour attirer et retenir les talents.
 
Il est clair que pour de nombreux employés, un retour à temps plein n'est pas quelque chose avec lequel ils sont à l'aise, car 42% des décideurs disent que leurs équipes craignent de retourner au bureau lorsque les restrictions s'assouplissent en raison de problèmes de santé et de sécurité. Ne pas reconnaître ces préoccupations pourrait non seulement avoir un impact sur le moral, mais risquer de perdre de bons éléments du personnel.
 
« Retrouver des employés au bureau est d'une importance vitale pour le succès de notre entreprise, comme c'est le cas pour la plupart des entreprises du continent, analyse Eric Gryson, CEO de Ricoh Belgique et Luxembourg. Le bureau ne disparaîtra jamais, notamment en tant qu'environnement incontesté pour une productivité optimale, la créativité et le développement de relations avec les collègues. Le défi pour les chefs d'entreprise est de garder à l'esprit que le travail à distance et hybride sont deux choses différentes. Il va de soi que moins de trajets domicile-travail, un plus grand sentiment de flexibilité et la confiance de votre responsable sont des facteurs importants qui contribuent à une main-d'œuvre plus autonome et inspirée. Il incombe donc aux dirigeants de rendre leur modèle de travail hybride aussi performant que possible. »
 
« S'il est certain que certaines tâches gagnent à ce que tout le monde soit dans la même pièce, il est essentiel que les employeurs reconnaissent l'évolution des exigences de leur vivier de talents, ajoute-t-il. Cela signifie qu'il faut les équiper d'outils permettant d'améliorer la collaboration, la productivité et le plaisir de travailler, qu'ils choisissent d'être au bureau à temps partiel ou tous les jours de la semaine. Chez Ricoh Belgique, nous avons créé une politique de travail hybride où le personnel peut choisir de passer 40% de son temps de travail à domicile et les autres 60% au bureau. Nous sommes fiers d'offrir cela car nous soutenons l'équilibre travail-vie personnelle et comprenons son importance pour les employés actuels et potentiels à la recherche d'un travail moderne et flexible. »

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages