< Retour au sommaire

Déconnecter pendant vos vacances: 5 conseils pour lâcher prise

Les vacances, enfin! Vous avez plus que jamais besoin de congés? C’est tout à fait normal, l’année écoulée a été difficile. En effet, le télétravail a estompé la frontière entre notre vie professionnelle et notre vie privée et la crise du coronavirus a en outre engendré beaucoup de fatigue, d’anxiété et de stress. Prendre congé n’est pas uniquement un plaisir, c’est aussi une nécessité: et vous n’êtes réellement en vacances que si vous déconnectez à 100%!

Saviez-vous que partir en vacances chaque année peut diminuer d’un tiers le risque de burn-out, de dépression ou de maladie cardiovasculaire? Votre cerveau a besoin de repos à temps. C’est la raison pour laquelle IDEWE, service externe pour la prévention et la protection au travail, vous donne cinq conseils pour une déconnexion optimale. Bien entendu, c’est vous qui décidez de les appliquer ou non, le plus important étant que vous en ayez connaissance.

  1. Prévoyez une coupure suffisamment longue: de nombreuses personnes préfèrent étaler le plus possible leurs congés. Cela dit, bien que chacun soit différent et libre de faire ses propres choix, il faut généralement trois semaines pour complètement lâcher prise. C’est en effet le temps nécessaire pour se détacher mentalement et physiquement de son travail et de tous les tracas qui peuvent y être liés.
  2. Démarrez sur les chapeaux de roue: pour pouvoir lâcher prise, il faut partir l’esprit tranquille. Préparez dès lors votre absence le mieux possible: prévoyez les transferts et les sauvegardes nécessaires, consacrez un moment avant et après vos vacances pour clôturer les tâches en cours et pour vous remettre à jour. Vous pouvez par exemple vous y atteler en programmant à l’avance votre message d’absence ou en ne le désactivant que quelque temps après votre retour. Partez du bon pied!
  3. Déterminez votre niveau de disponibilité: osez passer des accords avec votre supérieur hiérarchique et vos collègues sur ce que vous êtes prêt(e) à faire ou non pendant vos congés: s’il n’est pas nécessaire que vous soyez sollicité(e) pendant votre absence – nous espérons que ce soit le cas – il est primordial que tout le monde s’y tienne. Si vous ne souhaitez pas que vos collègues ou vos clients vous appellent « en cas d'urgence », ne leur dites pas de le faire dans votre message d'absence. Respectez les engagements pris envers vous-même et vos collègues. Ce conseil s’applique par ailleurs aux groupes de discussion privés avec les collègues. Pour ou contre le fait de partager quelques photos de vacances ou d’échanger quelques messages? C’est vous qui décidez, idéalement en en parlant ouvertement avec votre équipe.
  4. Mettez votre smartphone en mode vacances: même si c’est difficile à admettre, l’utilisation excessive du smartphone n’est pas recommandée si l’on souhaite déconnecter. Êtes-vous aussi de ceux qui vérifient régulièrement toute une série d'applications par réflexe? Sachez que si c’est le cas, votre cerveau ne se repose jamais vraiment. C'est encore plus difficile lorsque des applications liées au travail comme Teams ou Outlook sont également actives. Désinstallez si nécessaire ces applications de votre téléphone ou désactivez-en provisoirement les notifications.
  5. Tirez le meilleur parti de vos vacances: la manière dont vous vous occupez en vacances détermine aussi votre niveau de déconnexion. Pour éviter d’éventuelles frustrations, vous pouvez vous-même énumérer au début de vos congés les choses que vous aimeriez faire pour être satisfait de vos vacances. Vous en avez certainement déjà une idée bien précise ; en la rendant un peu plus concrète et en la mettant éventuellement par écrit quelque part, vous augmentez vos chances de la réaliser.
 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages