< Retour au sommaire

Décalage de perception entre employeurs et travailleurs sur l’effort pour le bien-être mental

Entre l’action des uns et le ressenti des autres, il y a souvent de l’écart. Une récente étude Acerta auprès de 2000 Belges actifs fait apparaître ce décalage quant à l’effort produit par les entreprises pour améliorer le bien-être mental de leurs travailleurs. 80% des premières disent prendre des mesures dans ce sens alors que moins de 50% des seconds estiment que leur employeur s'efforce de réduire le stress au travail.

Malgré cette distorsion d’appréciation, les choses ont néanmoins évolué dans le bon sens sur le terrain. Un grand bond en avant se serait opéré depuis janvier 2021. A cette époque, seuls 43 % des entreprises disposaient d’une politique préventive claire en matière de bien-être mental et physique. Un domaine auquel le Belge actif est particulièrement attentif. En effet, 45 % des Belges craignent de souffrir dans les cinq ans de problèmes de santé physique à cause du travail et 41 % redoutent des problèmes de santé mentale. Ce qui rend indispensable en entreprise des « plans bien-être » clairs.

Si 8 entreprises sur 10 affirment en disposer et l’appliquer, les travailleur ne semblent pas toujours conscients des démarches de leur employeur. À peine 47 % des sondés estiment que leur entreprise dispose d'un tel plan. Parmi cette petite moitié de personnes reconnaissant l’action de leur employeur, 83 % pensent que les actions entreprises sont « efficaces » ; 59 % les jugent « suffisantes » mais 28 % espèrent encore davantage d'efforts.

Sylvie Michaux, experte en bien-être chez Acerta Consult, analyse: « Favoriser le bien-être mental sur le lieu de travail n'est pas chose simple, quelques petites interventions ne suffisent pas. Les différences de chiffres entre employeurs et travailleurs prouvent que tout le monde n’expérimente pas de la même manière les actions visant à réduire le stress au travail. Afin d'harmoniser les perceptions, les employeurs ont intérêt à sonder d'abord leur personnel et à mesurer les points névralgiques exacts. Dans un plan ou une politique de bien-être, les entreprises peuvent inclure des actions concrètes pour promouvoir la déconnexion, par exemple, ou limiter les communications professionnelles après les heures de travail. »

Quand le Belge est questionné sur le « à qui incombe la responsabilité du bien-être mental », il s’incrimine d’abord lui-même (79%) avant d’illico pointer son supérieur hiérarchique (73%), ses collègues (69%), la direction de son entreprise (61%), puis les RH (56%).

Les jeunes, très sensibles aux efforts relatifs au bien-être mental

Les jeunes collaborateurs de moins de 30 ans sont les plus positifs quant aux efforts de leur employeur en vue d’améliorer le bien-être. 59 % confirment que leur employeur prend des mesures. Ils évaluent également ces actions plus favorablement que la moyenne : 92 % les jugent efficaces (contre une moyenne de 83 %).

In fine, quel que soit l’âge de l’employé, il ressort de l’enquête que l'attention consacrée à la santé mentale et physique constitue un facteur important (si pas le plus important) pour attirer des collaborateurs, les conserver et les garder au travail. Conclusion de Sylvie Michaux (Acerta Consult) : « Une entreprise dans laquelle des personnes s’absentent pour problèmes de santé mentale ou physique entre dans une spirale négative : la charge de travail augmente, ce qui influence négativement le bien-être, de sorte que l’absentéisme augmente encore et que la charge de travail grimpe à nouveau. Une entreprise enregistrant un taux d'absentéisme élevé n'est pas non plus considérée comme un employeur attrayant et les travailleurs subissant cette situation s’en font rarement des ambassadeurs positifs. Dans le contexte social actuel, une politique concrète en matière de bien-être devient donc un aspect essentiel de l’image de marque pour les entreprises. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages