Advertisement
< Retour au sommaire

De nombreuses heures sont gaspillées en appels vidéo

D’après une enquête, les télétravailleurs ont perdu environ 56 heures depuis le début du confinement pour se préparer aux appels vidéo et reprendre le travail après ceux-ci. Un répondant sur trois estime avoir passé plus de temps que nécessaire à ces appels et un sur deux considère que certains appels auraient pu être traités beaucoup plus rapidement par téléphone ou e-mail.

L'utilisation de la technologie des appels vidéo a connu une explosion depuis le début de la pandémie, le travailleur moyen passant trois heures et 12 minutes par semaine sur des plateformes telles que Skype, Zoom et Teams. Cela représente une augmentation de 120% du temps passé à passer des appels vidéo comparé à avant le confinement.

Selon l’étude publiée par Bayfields Opticians and Audiologists et menée auprès de 2.000 personnes, l'employé moyen au Royaume-Uni passe 47 minutes à se préparer mentalement et physiquement aux appels vidéo pour le travail. Une fois l'appel terminé, il lui faut en moyenne 18 minutes pour reprendre le travail et une personne sur dix déclare qu'il lui fallait au moins 30 minutes pour se sentir à nouveau productive.

Plus de la moitié (54%) des personnes interrogées ont déclaré avoir eu des problèmes de santé en raison d'une utilisation accrue de la technologie, les personnes travaillant à domicile prenant en moyenne 37 minutes pour se déconnecter à la fin de la journée de travail.

« L’utilisation de plusieurs appareils technologiques tout au long de la journée est courante pour la plupart des gens, et cela s'est révélé encore plus fréquent ces derniers mois pendant le confinement et le travail à distance, commente Royston Bayfield, fondateur et directeur général de Bayfields Opticians and Audiologists, qui s'inquiète de l'impact des appels vidéo et du travail à distance sur le bien-être général des employés. Si des technologies telles que les applications d'appel vidéo sont très utiles pour rester en contact les uns avec les autres, leur utilisation sur de longues périodes peut provoquer une fatigue oculaire, des tensions dans la nuque et des maux de tête, qui peuvent tous entraîner d'autres problèmes de santé et de bien-être physique, mental et émotionnel. »

Source: HR Magazine UK

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages