< Retour au sommaire

Dans la crise de Covid-19, nous travaillons en moyenne 10 heures de moins par semaine

Les travailleurs à temps plein ont effectué en moyenne dix heures de travail rémunéré en moins depuis la crise du Covid-19, comparé au temps de travail réalisé avant la crise, montre une enquête de la VUB. Le fait d’avoir des enfants à la maison impacte sensiblement le temps de travail. Même en travaillant à domicile, les télétravailleurs conservent des horaires fixes traditionnels.

Comment la population fait-elle face à la disparition des repères temporels, des routines, des contacts sociaux et de la séparation entre les sphères de la vie? C’est ce qu’a cherché à savoir le groupe de recherche TOR de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), avec hbits une spin-off de l’université. À cette fin, elle a lancé une enquête sur les utilisations du temps (www.dagelijksleven.eu) au moyen de laquelle les chercheurs ont étudié comment la crise du Covid-19 affectait nos vies quotidiennes.

Les premiers résultats ont été publiés à l’occasion de la fête du travail. « La plupart des personnes interrogées travaillent à domicile et environ deux tiers des répondants affirment que la crise a un impact majeur sur leur travail, indique le chercheur Ignace Glorieux. Nous voulons montrer des différences frappantes avec ces premiers résultats, mais c'est aussi un appel aux gens à participer à nos recherches, ce qui est encore possible. De cette façon, nous pouvons étudier les changements de comportement, même après que diverses mesures de sortie aient été prises. »

Fin avril, 2.417 personnes avaient répondu au questionnaire. 310 participants ont même tenu l'agenda pendant une semaine entière, 590 répondants l’ont tenu au moins une journée entière. Les chercheurs peuvent ainsi compter sur un total de 3.074 jours d'agenda.

Près d’un répondant sur deux travaillant avec des enfants déclare travailler moins ou beaucoup moins, là où la proportion de personnes de cet avis est un peu supérieur à un sur trois (36%) chez ceux qui n’ont pas d’enfant à la maison. Sans surprise, la diminution du temps de travail est plus marquée chez les femmes ayant des enfants. Pour les hommes, la présence d'enfants ne fait guère de différence.

Étant donné que la plupart des répondants travaillent à domicile et ne sont donc pas forcément liés à des horaires de travail fixes, les chercheurs s’étonnent de constater à quel point les répondants s'en tiennent à des horaires de travail fixes. La plupart travaillent entre 9h et 12h et entre 13h30 et 16h30. En moyenne, la pause de midi est légèrement plus longue et la journée de travail légèrement plus courte que pendant les heures de travail normales.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages