< Retour au sommaire

Congés planifiés pour la période de Pâques: beaucoup tombent à l’eau!

Suite à la fermeture des frontières et aux mesures de quarantaine mises en place, de nombreux travailleurs annulent leurs projets de vacances (de Pâques). SD Worx constate une forte augmentation des annulations des jours de congés. Un point sur les règles en la matière.

Depuis le 13 mars, SD Worx a relevé un redoublement des annulations de jours de congés parmi les salariés qui enregistrent eux-mêmes leurs absences dans l’application HR Selfservice. À partir du 16 mars, le nombre jours de congés annulés ou déplacés a triplé ou quadruplé. Depuis ce lundi 23 mars, les annulations ou modifications de jours de congés ont même décuplé, comparé à une période lambda. C’est ce que révèle une analyse menée auprès d’un échantillon de 75.000 salariés.

« La règle veut que les jours de congés soient toujours fixés en concertation entre l’employeur et le travailleur, commente Valérie t’Serstevens, senior consultant de SD Worx. Ce dernier ne peut donc pas supprimer ou déplacer à sa guise des jours de congés approuvés. Il en est de même pour l’employeur. Le déplacement ou l’annulation doit toujours se faire d’un commun accord. Il doit y avoir de la bonne volonté des deux côtés. Certains salariés annulent ces vacances parce qu’il est nécessaire de continuer à travailler. »

N’accumulez pas vos jours de congés

Et si tout le monde se met à prendre congé dès que les voyages reprendront? Est-il bien sage d’annuler massivement les vacances pour l’instant? « Ceux qui voient tomber leurs projets de vacances à l’eau en raison d’un vol annulé ou de la fermeture des frontières pourront peut-être garder quelques jours de congés. Il faut savoir de temps en temps lâcher du lest, d’autant plus que les enfants seront vraiment en congé pendant les vacances scolaires, explique-t-elle. L’employeur devra également attirer l’attention de chacun sur la nécessité de prendre ses congés légaux avant le 31 décembre. Les employeurs qui souhaitent modifier une période de fermeture collective devront également le faire en concertation avec le conseil d’entreprise, la délégation syndicale ou l’ensemble des travailleurs, conformément aux procédures appropriées. »

Quid de la période de chômage temporaire?

« Les travailleurs n’ont pas droit à une allocation de chômage temporaire pour cause de force majeure lorsqu’ils ont droit à un salaire. Pour les jours de congés, un employé reçoit un salaire de l’employeur. Un ouvrier pas, mais il reçoit le pécule de vacances de la caisse de vacances, qui à son tour est alimentée par l’employeur. En d’autres termes : le chômage temporaire ne s’applique pas aux jours de congés planifiés et approuvés. Inversement, les travailleurs ne sont pas obligés de prendre leurs congés avant la période de chômage temporaire pour force majeure. »

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages