< Retour au sommaire

Confinement Covid-19: comment organiser le travail à distance?

La crise liée au coronavirus instaure la norme du travail à distance. Pour certaines entreprises, pas de nouveautés. Pour d’autres, il faut s’adapter. Du télétravail choisi, on passe dans bien des cas au télétravail contraint, avec des collaborateurs perdus ou angoissés. Les clés pour que ça se passe bien? Horaires précis, espace de travail et prendre l’air; consignes claires, écoute et moments de convivialité, d'après Laurent Taskin, spécialiste du management innovant à l’UCLouvain.

Fort de 20 années de recherches en matière de télétravail, Laurent Taskin, professeur à la Louvain School of Management de l’UCLouvain conseille: le mot-clé pour réussir son travail à distance? L’organisation, tant du côté de l’employé que du manager.

Côté collaborateur

  • L’essentiel est de respecter un horaire de travail précis: plages horaires, activités… Ensuite, il faut le partager avec les membres de sa famille: « maman et papa sont à la maison, mais le matin de 9h à 12h30 elle et il travaillent il ne faut pas les déranger »;
  • Identifier un espace de travail, soit aménager un espace en bureau pour séparer vie professionnelle et vie privée;
  • Maintenir le lien social avec ses collègues et responsables, soit prévoir un moment défini à l’avance, pour échanger sur son travail, mais aussi sur des sujets plus informels;
  • S’aérer: avec le télétravail forcé, on voit apparaître une tendance à faire moins d’exercice et à grignoter davantage. S’aérer permet de se changer les idées!

Côté manager

  • L’essentiel est de répartir les tâches et préciser les attentes: pour chaque membre de l’équipe, il faut indiquer clairement ce qu’ils et elles doivent faire et ce que le manager souhaite en termes de travail, disponibilité et mode d’interaction;
  • Prévoir une réunion de coordination: une ou deux fois par semaine, toute l’équipe se rassemble virtuellement. C’est l’occasion de passer en revue les tâches à effectuer mais aussi de remettre en question les modes d’interactions au sein de l’équipe;
  • Animer des moments de convivialité, informels, à distance: une à deux fois par semaine, l’équipe se réunit (mais pas après une réunion de travail formelle, attention) pour parler de tout et de rien: une sorte de « tea time », tasse à la main;
  • Être à l’écoute, soit identifier les personnes qui sont inconfortables avec ce mode de travail à distance, ainsi que les plus marquées par les évènements. Un contact individuel permet d’identifier les éventuels problèmes et, ensemble, de trouver des solutions.

« L’important, c’est avant tout de se montrer particulièrement humain, soit maintenir les liens sociaux et faire preuve de souplesse, insiste Laurent Taskin. Faisons ‘communauté’, même à distance. »

© photo: Hendrik De Schrijver

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages