< Retour au sommaire

Comment le secteur public réinvente le travail pour l’après Covid?

« Je veux faire de l’État l’employeur le plus attractif du pays », nous disait Petra De Sutter, la ministre fédérale de la fonction publique, dans l’interview exclusive qu’elle nous a accordée en début d’année, aux côtés de son chef de cabinet, Kurt Van Raemdonck. À cette occasion, nous avions abordé une série de sujets, dont les évolutions du travail amenées par la crise sanitaire. Voilà qui nous a donné envie de nous plonger dans un certain nombre de contextes différents du secteur public pour voir comme les propos tenus vivaient sur le terrain et à différents niveaux de pouvoir.

C’est ce que vous pourrez découvrir dans un des deux dossiers publiés dans HR Square n°40 des mois de mai et juin 2021. Première étape du voyage: un regard croisé avec trois directeurs P&O des services publics fédéraux — Arnaud Vajda, directeur Personnel & Organisation (P&O) du SPF Finances, Sarah Blancke, directrice P&O du SPF Justice, et Sophie De Smedt, directrice P&O du SPF Affaires étrangères.

La question qu’il faut surtout se poser aujourd’hui, c’est pour quoi revenir au bureau, pour y faire quoi?, souligne Arnaud Vajda. « Quelles sont les activités qu’on n'y fera plus et celles qu’on veut y faire, voire qu’on doit y faire pour bien fonctionner? Est-ce qu’il faut davantage cadrer l’informel pour qu’on soit sûr qu’il continue à avoir lieu? Une majorité des services trouveront les réponses seuls. Pour les autres 10-15% qui n’y arriveront pas, par manque de maturité ou pour des raisons relationnelles complexes, les RH seront amenés à davantage intervenir pour faciliter cette prise de position commune. Dans le cadre fixé, il y a aussi ce qu’une équipe ne peut pas décider, comme par exemple se réunir à 10 heures du soir — car il y a une réglementation à respecter — ou comme télétravailler cinq jours par semaine — car cela ne correspond pas à notre identité: nous ne sommes pas une start-up, ni une organisation qui veut être juste dans le transactionnel avec ses employés. »

Deuxième étape de notre dossier: la Région de Bruxelles-Capitale, avec Isabelle Meulemans et Cédric Verschooten, respectivement directrice générale et directeur général adjoint de Talent.brussels. Puis, nous vous invitons en Région wallonne, avec Isabelle Pierret, inspectrice générale au Service public de Wallonie, et avec Julie Fivez, DRH de la Société Wallonne du Logement. Et nous sommes également passés par l’ETNIC, l’entité informatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui a créé un pôle de coachs internes.

Dans les administrations comme dans les entreprises, le travail de demain sera « hybride » combinant retour au bureau et télétravail, et probablement jusqu’à trois jours par semaine. Mais comment l’organiser? Avec quels points d’attention? Et quelles précautions? Voire quelles spécificités au secteur public? Réponses avec trois experts — Laurent Taskin (UCLouvain), Marijn Van Cauwenberghe (The Vigor Unit) et Sabine Pohl (ULB) — réunis par Talent.brussels pour un webinaire destiné aux top managers de la fonction publique bruxelloise et modéré par les journalistes de HR Square.

Lisez notre dossier dans HR Square n°40 (mai/juin 2021). Si vous n'êtes pas encore membre du réseau HR Square, demandez votre numéro d’essai à Pascale Lenaers ou prenez contact par téléphone au 0471/85.70.42. Pour devenir membre et ne manquer aucune de nos éditions, contactez également Pascale. L’adhésion à HR Square vous permet de bénéficier de l’accès à la totalité du contenu en ligne et de bien d'autres avantages.

 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages