< Retour au sommaire

Comment enclencher une dynamique participative en entreprise?

On ne jure plus que par le « participatif » en entreprise, mais enclencher une telle dynamique est moins évident qu’il n’y parait. Et les recettes proposées - notamment par les adeptes de la « libération d’entreprise » — ne sont pas la panacée. HR Square consacre un dossier approfondi au sujet et livre un certain nombre de clés de compréhension et d’action.

La libération d’entreprise contribue-t-elle à la démocratisation du monde du travail? Et jusqu’où va-t-elle en termes de participation des travailleurs? C’est ce que cherche à éclairer Olivier Jégou dans la thèse qu’il réalise à l’UCLouvain. Il a présenté les premiers enseignements de sa recherche lors d’une conférence-débat en suggérant l’exploration d’autres transformations plus porteuses pour assurer la possibilité d’une participation plus démocratique des travailleurs. Notre dossier s’ouvre par le compte-rendu de cette intervention.

Secrétaire générale de la CSC, Marie-Hélène Ska a partagé un même scepticisme à l’égard de cette idée de libération, tout en appelant à ne pas réinventer l’eau chaude — « On n’a pas attendu l’entreprise libérée pour faire du participatif en entreprise ! » — et à s’intéresser aux réelles préoccupations des travailleurs.  

Plus que d’une « libération », l’entreprise a aujourd’hui besoin de délibération, et, tant qu’à faire, de délibération de qualité. C’est le point de vue que développe le professeur Mathieu Detchessahar (Université de Nantes) dans l’ouvrage collectif qu’il a récemment coordonné, L’entreprise délibérée, et qu’il est venu présenter à Bruxelles à l’invitation de HR Square. Il y prend le contre-pied de l’entreprise libérée et plaide en faveur d’un management par le dialogue. Un dialogue qu’il convient de concevoir, d’organiser, puis surtout d’animer. Ce qui n’est pas facile, concède-t-il, mais trois chantiers au moins sont de nature à y contribuer. Vous les (re)découvrirez dans notre dossier.

Le sujet doit interpeler les RH, comme il interpelle les communicateurs internes dont l’association professionnelle, l’ABCI, vient de consacrer un atelier à la parole au travail et sur le travail. Jean-Marie Charpentier (Association française de la communication interne), Vincent Brulois (Université Paris 13) et Jacques Viers (APSE, Association des professionnels en sociologie de l’entreprise) y ont encouragé les RH et les communicants — ainsi que les managers — à se rapprocher du travail réel et à investir davantage dans les espaces d’expression sur le travail.

Le dossier consacré aux dynamiques participatives en entreprise est à lire dans HR Square n°30 des mois de septembre/octobre 2019. Si vous n'êtes pas encore membre du réseau HR Square, demandez un numéro d’essai gratuit à Nathalie Dierickx ou prenez contact par téléphone au 0474/97.07.43. Pour devenir membre et ne manquer aucune de nos éditions, contactez également Nathalie. L’adhésion à HR Square vous permet de bénéficier de l’accès à la totalité du contenu en ligne et à bien d'autres avantages.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages