< Retour au sommaire

Chez Apple, il y a un pépin dans le retour au bureau

Il y a une semaine, l’annonce par Tim Cook, CEO de Apple, de l’obligation pour les employés du groupe digital d’être dorénavant présents au bureau au moins 3 jours par semaines au lieu de 2 a provoqué une solide vague de protestation de la part du personnel. Beaucoup de travailleurs de la marque à la pomme, réunis sous la bannière « Apple Together », ont lancé en interne une pétition réclamant davantage de flexibilité.

Prenant argument du « travail exceptionnel » fourni au cours des deux dernières années marquées par la généralisation du travail en distanciel, le groupe d’employés demande que la direction de l’entreprise permette aux collaborateurs de décider de leurs modalités de travail avec leur supérieur immédiat plutôt que d’être soumis à une règle générale et des procédures complexes. Au rang des revendications figure aussi le rejet de toute obligation de fournir des informations privées à leur employeur. Reste à savoir comment Tim Cook va régler ce pépin.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages