< Retour au sommaire

Appliquer le lean management sans compromettre le bien-être des travailleurs ? Voici quelques points d’attention lors de l’introduction d’une technologie d’efficacité.

[PARTNERNEWS] Dans le meilleur des cas, les nouvelles technologies intégrées au processus de travail aident les collaborateurs dans leurs tâches et rendent le processus de travail plus efficace et plus allégé. Toutefois, cela ne doit pas compromettre le bien-être. Frank Weckx, segment manager Industrie et Nettoyage chez IDEWE, explique ce que vous devez prendre en compte en tant qu’employeur avant d’introduire une nouvelle technologie.

La technologie peut aider à gérer les efforts de manière plus efficace et plus précise, évitant ainsi le gaspillage de ressources, de temps et d’énergie. Un exemple typique de gestion allégée (lean management) est celui des systèmes qui garantissent que les travailleurs de la production ou des entrepôts n’aient pas à effectuer des opérations inutiles. Les produits à collecter et les itinéraires vers leurs emplacements leur sont communiqués par une commande orale ou une image après que l’ordinateur a déterminé l’itinéraire le plus optimal.

Impact sur le contenu du travail et les conditions de vie au travail

Ces procédures de travail et ces systèmes ont un impact sur le contenu du travail et les conditions de vie au travail. Lors de leur introduction, il est donc important de garder à l’esprit le bien-être de l’utilisateur. Voici quelques points d’attention :

  • Temps de pause et de repos et dépendance à la technologie. La technologie peut accroître la charge physique et mentale parce que, par exemple, elle ne cesse de proposer des tâches. Il y a alors un risque que les travailleurs utilisent leurs pauses pour compenser les interruptions ou les problèmes du système. Pour éviter cela, prévoyez des pauses dans le planning du système.
  • Autonomie du travailleur. Si le système détermine le rythme de travail, il réduit l’autonomie du travailleur et risque de supprimer les moments de récupération mentale et physique.
  • Big Brother is watching you. La numérisation fournit des données et les travailleurs pourraient avoir l’impression d’être surveillés en permanence. Une communication transparente sur votre utilisation des données disponibles est très importante.
  • Fatigue auditive et overdose d’informations numériques. Le fait d’être guidé par des outils numériques jour après jour peut conduire à un sentiment de distanciation de ses collègues.
  • Soutien du supérieur hiérarchique. La distance par rapport au supérieur hiérarchique peut elle aussi devenir trop importante. Les travailleurs risquent ainsi de se sentir moins soutenus et d’avoir plus de mal à ouvrir le dialogue.
  • Aspects psychosociaux. L’accent mis sur la technologie peut entraîner une diminution des contacts sociaux. Cela peut avoir un impact négatif sur la dynamique de groupe, ce qui peut également provoquer une perte de soutien de la part des collègues.

Réflexions ergonomiques

Le positionnement des marchandises en fonction de leur taille, de leur poids et de la fréquence des manipulations, les appareils mobiles utilisés pendant la collecte et la forme du support numérique (voix/vidéo) doivent être soigneusement étudiés d’un point de vue ergonomique. Comme pour l’achat de tout autre nouvel équipement de travail, le principe des trois feux verts sert de base :

  1. Demandez l’avis de votre conseiller en prévention avant d’acheter une nouvelle technologie et tenez compte de toute exigence complémentaire.
  2. Vérifiez si ce qui a été livré est conforme au bon de commande et fixez les exigences complémentaires éventuelles.
  3. Établissez un rapport de mise en service, des instructions et moments d’introduction clairs, et proposez une formation appropriée.

Révisez l’analyse de risques

L’innovation entraîne de nouvelles conditions de vie au travail, de nouvelles possibilités et de nouveaux risques. L’analyse de risques doit donc être actualisée avec une évaluation des aspects suivants :

  • Charge musculosquelettique
  • Confort
  • Éléments psychosociaux tels que charge mentale, isolement, dépendance, satisfaction au travail, pression au travail
  • Bruit : charge, intelligibilité, (barrière de la) langue
  • Sécurité
  • Rayonnement électromagnétique

 

 

Vous trouverez de plus amples informations sur www.idewe.be


Vous prévoyez aussi d’introduire de nouvelles technologies ?

Demandez un avis complémentaire à votre conseiller en prévention pour une mise en œuvre correcte de la technologie avec le moins d’impact possible sur le bien-être des travailleurs.

N’hésitez pas à nous contacter.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages