Dossier - À quoi ressemblera le travail à distance dans le monde post-covid 19?

D’après l’office belge de statistiques, près d’un salarié sur cinq a télétravaillé à domicile en 2019, « parfois » ou « habituellement ». Inutile de dire que les chiffres pour 2020 connaîtront une hausse spectaculaire! Dans son édition de juillet/août, HR Square fait le point sur le télétravail et comment il pourrait évoluer à la suite des pratiques suscitées par la crise sanitaire.

Les « entreprises où il fait bon travailler » surperforment en temps de crise

Plusieurs études le démontrent: les « entreprises où il fait bon travailler » semblent observer une performance au-dessus de la moyenne. Le constat a été vérifié durant les crises de 2001, de 2008 et lors de la crise de la dette dans la zone euro en 2010-2011. L’écart de rentabilité rapportée aux avoirs de l’entreprise s’affiche entre 4% et 8%. Pourquoi?

La demande de vaccinations contre la grippe est en hausse

Cet automne, près d’un tiers de plus des salariés envisagent une vaccination contre la grippe par rapport à l’année passée, indique Mensura sur base d’une enquête auprès de 1.045 travailleurs. Alors que l’année passée, 30% des répondants se sont fait vacciner, ce sont au moins 39% d’entre eux qui envisagent une vaccination cette année. La crise du coronavirus semble avoir rendu les gens plus conscients des menaces liées aux virus et la nécessité de s’en protéger.

Plus d’un travailleur sur sept était encore en chômage temporaire en juin

14,64% des travailleurs belges du secteur privé étaient en chômage temporaire pendant un ou plusieurs jours en juin. C’est presque une baisse de moitié comparé au mois de mai, où ce chiffre s’élevait à 26,97%, indique Acerta. Le pic de chômage temporaire a été atteint en avril, avec 34% de travailleurs concernés. Sur toute la période de mars-juin, quelque 37,52% des travailleurs ont connu le chômage temporaire.

Le télétravail continuera à connaître un engouement sans précédent en Wallonie après la crise

La crise a convaincu bon nombre d’employeurs de l’efficacité du télétravail et a mis en évidence les points d’attention et les critères de réussite pour le futur. D’après une étude menée en juin par SD Worx et l’Union Wallonne des Entreprises auprès de 222 organisations, 90% des employeurs wallons devraient proposer du télétravail après la crise, alors qu’avant la crise, seuls 50% des employeurs le proposaient à leurs collaborateurs.

Discrimination de genre: des mécanismes parfois inattendus!

La discrimination de genre peut se perpétuer par ceux-là même qui sont convaincus que les hommes et les femmes doivent avoir les mêmes chances au travail. C’est ce que montre une étude réalisée en Angleterre: si les femmes sont moins susceptibles que les hommes de nier l'existence de préjugés sexistes, quand elles la nient, elles risquent tout autant de sous-évaluer et de sous-payer leurs congénères.

Le travail post-Covid 19: « Le monde a changé! Et si on changeait avec lui? »

Les mesures de confinement visant à prévenir la propagation du Covid-19 ont forcé les entreprises à adapter dans l’urgence leurs modes de fonctionnement et à prendre des décisions parfois radicales. Une recherche intervention collaborative va explorer l’effet d’accélération qu’a la crise sanitaire sur les mutations du travail initiées ces dernières années et livrer des pistes pour en faire un levier d’amélioration continue pour toutes les parties prenantes de l’entreprise.

Le confinement a fait prendre conscience de l'importance des collègues sur la motivation

Avec un score moyen de 7,5 sur 10, les travailleurs de Belgique se disent généralement heureux avec leurs collègues. Entretenir une bonne relation avec eux semble l'élément le plus déterminant pour le plaisir éprouvé au travail. Pour près d’un salarié sur deux, les collègues sont même des amis. Ne pas les avoir vus à cause du confinement pendant la crise sanitaire n'a fait qu'amplifier ce ressenti.

Les (futurs) diplômés tendent à reproduire l’écart salarial

La rémunération et la qualité de la mission sont les priorités des étudiants au moment de choisir un futur employeur, d’après Universum qui a sondé quelque 11.300 étudiants en Belgique, de formation Bachelier et Master. Les répondants se disent en majorité responsables et dotés d’une attitude positive. Loin de se résorber, les écarts de prétentions de salaire se creusent encore un peu plus cette année encore.

L’OIT met en garde contre une reprise incertaine et incomplète du marché du travail

L’Organisation internationale du Travail (OIT) attire l’attention sur le fait que le nombre d’heures de travail perdues dans le monde au cours du premier semestre 2020 est largement supérieur à ce qui avait été prévu, tandis que la reprise hautement incertaine au deuxième semestre ne suffira pas à revenir aux niveaux antérieurs à la pandémie, même dans le meilleur des scénarios possibles. Le risque existe de voir se poursuivre les pertes d’emploi à grande échelle.

Sept employés sur dix réévaluent leurs priorités de carrière dans l’ère post-covid-19

Signes que ces récentes semaines ont été propices à la réflexion et la réévaluation des priorités: un employé sur trois (31%) est en train de réévaluer son équilibre vie professionnelle/vie privée, plus d’un sur cinq (22%) recherche activement un nouvel emploi, et 17% aimeraient changer de travail, mais y sont réticents en raison de la conjoncture économique.

Une refonte des pratiques managériales sera nécessaire

S’ils sont massivement en faveur du développement du télétravail au sein de leur entreprise de façon pérenne (85%), les DRH français plébiscitent plutôt un modèle hybride mêlant présentiel et télétravail. Cette adoption du télétravail doit, selon 93% des répondants, s’accompagner d’une refonte du système managérial. Toutefois, les investissements nécessaires pour cette transformation semblent encore peu appréhendés par les DRH.

112 fonctions critiques en Région bruxelloise

L’observatoire bruxellois de l’emploi et de la formation (view.brussels,) a publié la liste officielle des fonctions critiques dans la région. Celle-ci compte, cette année, 112 métiers, soit 12 plus que l’an dernier. Actiris publie dans le même temps la liste des formations liées à ces métiers. Poursuivre une formation ou des études qui mènent à un de ces métiers en pénurie augmente fortement les chances de trouver un emploi.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages