< Retour au sommaire

Votre Employee Value Proposition est-elle toujours adaptée au nouveau contexte de travail ?

Si le vivier de talents compte peut-être temporairement davantage de ‘poissons’, les entreprises qui cherchent à se développer réalisent qu’elles doivent — et sans doute plus que jamais — se concentrer sur la fidélisation de leurs collaborateurs et la recherche de nouvelles recrues. Ce processus va de pair avec la réputation de votre entreprise comme employeur. Bonne nouvelle : pour certains aspects de l’Employee Value Proposition, la Belgique se place même en position de leader.

L’enquête la plus récente du Top Employers Institute montre que les employeurs belges de premier plan continuent de se concentrer sur le renforcement de leur image de marque et adaptent leur Employee Value Proposition (EVP) pour répondre aux attentes du nouveau monde du travail. Une bonne marque d’employeur est étroitement liée au fait d’avoir une vision claire et une bonne connaissance de ce que votre entreprise représente en tant qu’employeur : c’est ça qu’on appelle l’EVP. À partir de là, vous êtes en mesure de vous concentrer sur la façon de renforcer votre image d’employeur, tant en interne qu’à l’externe. Parmi les Top Employers, 92% ont défini une EVP formelle : un excellent score, surtout quand on sait que la moyenne européenne se situe 4% plus bas.

À mesure que la crise sanitaire s’installe, les enquêtes révèlent que la sécurité d’emploi devient une préoccupation majeure pour ceux qui cherchent un emploi. Ces derniers se posent par ailleurs la question de savoir ce que l’entreprise fait en faveur du bien-être de ses collaborateurs. Le fait d’être reconnu comme un employeur qui prend soin de ses travailleurs et veille à donner du sens au travail représente un solide atout que les Top Employers utilisent comme levier.

Dans les résultats de l’enquête, nous observons une progression de 7% en ce qui concerne l’intégration du but/de la raison d’être (‘purpose’) dans l’EVP. Les éléments relatifs au bien-être gagnent aussi en importance dans l’EVP.

Faire « vivre » l’EVP

La manière dont l’Employee Value Proposition est conçue et développée peut — et doit — varier selon le contexte. Dans tous les cas, il est judicieux d’impliquer autant que possible les collaborateurs. Après tout, ce sont eux qui ressentent et vivent le mieux les principales caractéristiques et valeurs que leur entreprise diffuse en tant qu’employeur. Il est dès lors rassurant de constater que 80% des Top Employers belges ont compris ce message. Ainsi, leur score est supérieur de 11% à celui enregistré l’année dernière en la matière, et il est également de 5% supérieur à la moyenne européenne.

Il reste néanmoins encore du travail pour que l’EVP puisse réellement « vivre » sur le terrain. Ainsi, plus de la moitié des entreprises participant à l'enquête Top Employers ont indiqué qu’elles avaient mené une véritable campagne de communication pour s’assurer que leurs collaborateurs connaissent effectivement l’Employee Value Proposition de leur entreprise.

Une dernière facette importante à prendre en compte réside dans la mesure. Votre EVP correspond-elle à la perception que s’en fait le chercheur d’emploi moyen ? Dans notre pays, 64% des Top Employers mesurent systématiquement leur propre réputation en tant qu’employeur (69% en Europe). De même, l’évaluation de l'efficacité de l’EVP est aussi à la traîne chez nous par rapport à la moyenne européenne : respectivement 52% contre 63% des Top Employers se questionnent régulièrement sur leur marque employeur pour évaluer si elle est toujours efficace et si elle a réellement de l’impact.

Line Vercammen
HR Auditor
Top Employers

Steven Van Raemdonck
Country Manager
Top Employers

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages