< Retour au sommaire

Vous travaillez avec des parents : comment les aider (si nécessaire) ?

Que vos travailleurs soient parents de nouveaux-nés ou d’ados, ou que leur famille se soit agrandie après une recomposition, sans doute ressentent-ils dans leur travail l’impact énorme du rôle de parent. Les ressources humaines peuvent et doivent les aider : c’est bénéfique pour les travailleurs et pour l’entreprise. Une contribution rédactionelle de Philippe Melis, Director Service Vouchers & ChildCare chez Tempo-Team.

Pourquoi les parents ont-ils besoin d’un soutien sur leur lieu de travail ?

Philippe Melis : « Le rôle de père ou mère de famille implique beaucoup de choses, y compris pratiques. Cela peut exiger pas mal d’efforts, voire perturber l’existence. Si l’activité professionnelle n’en tient pas compte, le travailleur se retrouve face à un dilemme : entre travail et vie privée, à qui donner priorité ? C'est dommage, car il devrait pouvoir se sentir bien dans ces deux rôles. »

Comment mettre en place une politique respectueuse de la parentalité ?

Philippe Melis : « Ce n'est pas parce qu’on est (devenu) père ou mère de famille qu’on est de suite confronté(e) à une montagne de problèmes. Et, d’ailleurs, la situation est différente dans chaque entreprise et chaque contexte. Commencez par cartographier les problèmes qui surgissent sur le lieu de travail. C'est possible par un entretien ou un questionnaire. Cela permet de relever les aspects qui exigent des solutions structurelles. Mais on peut très bien jauger la situation de manière informelle, par des questions plus anodines. Et, dès qu'on décèle un problème, il faut y apporter au plus vite une solution simple. »

Quelles mesures concrètes le département RH peut-il prendre ?

Philippe Melis : « Il faut opérer une distinction entre la ‘pression’ quotidienne vécue en tant que parent et l’impact de certains moments très prenants de la vie. Dans ces périodes de ‘forte pression’ temporaire, comme le retour d’un congé de maternité ou l’arrivée d’un troisième enfant, l’employeur doit certainement être préparé. C'est par exemple possible en proposant un horaire flottant, du travail à temps partiel ou le télétravail. On peut aussi faire appel à des collègues expérimentés servant de guides. Informez vos collaborateurs qu’ils peuvent prendre un crédit-temps ou un congé parental, et que vous avez prévu pour eux un programme. »

Est-ce payant ?

Philippe Melis : « Le principal, c’est de montrer qu’on est impliqué, que l’on comprend la situation du salarié et qu'on a pensé à répondre à ses besoins. Cela fonctionne dans les deux sens : les travailleurs se sentiront également plus impliqués. Ils demeurent productifs et loyaux, ce qui est favorable à la rétention. Et, à ce titre, le programme de soutien aux parents pourrait être repris dans la communication pour le recrutement. Si vous désirez aller encore plus loin, songez à organiser une journée des familles. Vous donnez ainsi à chaque collaborateur la possibilité de montrer à sa famille où il travaille. Lorsque l’image du travail de papa ou de maman est valorisée, c’est un fameux atout qui peut contribuer à atténuer la tension entre activité professionnelle et vie privée et à renforcer le lien. »

Comment appréhender par exemple les absences pour cause de maladie ou de vacances ?

Philippe Melis : « Certaines entreprises organisent gratuitement l’accueil d’enfants malades ou en vacances lorsque les parents travaillent. D’autres autorisent les parents à prendre temporairement un congé sans solde durant les vacances scolaires. Nos expériences avec ChildCare, notre service de garde d’enfants malades à domicile, sont très positives. Un enfant d’un travailleur est-il malade ? Nous intervenons dans les plus brefs délais pour nous occuper de lui à domicile. De la sorte, les entreprises ajoutent un service supplémentaire à la rémunération salariale, qui contribue de façon significative à réduire le stress et les absences. Évidemment, tous nos gardes d’enfants ont été triés sur le volet. Certaines entreprises sollicitent ce service depuis 10 ans déjà. »

Comment convaincre la direction de l'importance d'un tel programme ?

Philippe Melis : « Plus personne ne conteste qu’il est préférable de travailler avec des collaborateurs satisfaits. Les avantages sont évidents : plus forte rétention, meilleures prestations, plus grande flexibilité, moins d’accidents et d’absentéisme. Ce sont des chiffres qui comptent pour le management, alors, utilisez-les ! »

Philippe Melis
Director Service Vouchers & ChildCare
Tempo-Team

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages