< Retour au sommaire

Comment développer un vrai leadership à distance ?

Le confinement visant à réduire le risque de propagation du Covid-19 a brusquement modifié nos façons de travailler. Le télétravail était un privilège pour une minorité. Il est devenu une nécessité pour de nombreux managers et travailleurs qui n’y sont pas habitués. Voici quelques conseils pour aider vos managers à gérer leur équipe à distance. Ils pourront également être bénéfiques une fois la pandémie derrière nous.

Issue de la psychologie positive, la théorie de l’auto-détermination met en exergue trois besoins psychologiques fondamentaux : le besoin d’autonomie, le besoin d’appartenance et le besoin de compétences. La satisfaction de ces besoins aboutit à une plus grande motivation. À l’inverse, leur non-satisfaction entraîne une baisse de motivation et, par conséquent, de l’engagement, des performances et des apprentissages. Cette théorie aide à identifier les comportements à adopter en vue de manager à distance de manière optimale. Voici les conseils que vous pouvez donner à vos managers (et appliquer avec votre équipe) :

1. Favorisez l’autonomie

Face à des collaborateurs qui travaillent à distance, certains managers ont l’impression de perdre le contrôle et tendent d’imposer des règles trop strictes. Or, plus vous vous placez dans la méfiance, moins votre équipe trouvera de la motivation à travailler pour vous. Quels leviers activer ?

  • Misez sur la confiance — La présence physique n’est pas une garantie de productivité ! Apprenez donc à lâcher prise. Organisez le (télé)travail. Faites des points réguliers avec l'équipe pour parler de l’organisation du télétravail, mais aussi du travail réalisé. Ajustez en permanence ce qui ne marche pas. Laissez vos collaborateurs s’exprimer pour améliorer les méthodes de travail à distance : c’est une façon de leur montrer que vous leur faites confiance !
  • Soyez clair et précis — Déléguez les responsabilités. Fixez des objectifs communs. Traduisez-les en objectifs individuels. Soyez clair sur vos attentes. Assurez-vous que les objectifs soient stimulants et réalisables. Veillez à ce que chacun sache quel est le résultat attendu. Liez la réalisation des objectifs à des délais réalistes. Aidez les membres de l’équipe à fixer les priorités. Coordonnez au lieu de contrôler, et si nécessaire, prévoyez des moments de suivi plus réguliers. Convenez de la manière dont les questions peuvent être posées et restez disponible pour y répondre.
  • Responsabilisez — Misez sur les compétences d’auto-gestion des membres de votre équipe. Encadrez-les sur ce qui doit être réalisé, mais donnez-leur la liberté de le faire dans le cadre défini. Dites-leur de vous informer et de vous consulter si nécessaire.

2. Travaillez l’appartenance

La distance physique ne doit pas créer une distance relationnelle.

  • Jouez collectif — Organisez des réunions d’équipe formelles et informelles régulières à distance, idéalement à des heures déterminées pour créer des repères. Veillez à une ambiance positive. Soyez préparé avec un ordre du jour. Assurez-vous que chacun se sente entendu et impliquez les moins loquaces. Concluez par une liste d’actions claires et rendez la accessible à tous. Ne quittez par la réunion sans planifier la suivante.
  • Personnalisez la relation — Sachez qui est introverti, extraverti, proactif, résistant au changement… et adaptez votre management. Ayez suffisamment de conversations en tête à tête (virtuel) avec tous les membres de votre équipe.
  • Faites preuve d’empathie — Montrez-vous disponible, à l’écoute, réactif, attentif à ce que ressentent vos collaborateurs. Reconnaissez le stress et les préoccupations qui sont exprimées. Affirmez votre confiance en votre équipe. Offrez de la sécurité et du soutien. Exprimez votre fierté, félicitez, remerciez, soyez généreux en feed-back positif.

3. Développez les compétences

Face au télétravail, chaque personne réagit différemment. Certaines ont une approche positive et développent de nouvelles compétences. D’autres peuvent ressentir une forme de culpabilité — par exemple si elles se sentent débordées par le fait d’avoir à s’occuper en même temps de leur famille. D’autres encore peuvent craindre de ne plus être utiles ou assez productives.

  • Prenez le temps de développer les compétences de vos collaborateurs et encouragez-les à oser sortir de leur zone de confort.
  • Favorisez les interactions, misez sur les forces de chacun et stimulez le transfert des compétences de collègue à collègue.
  • Laissez l’équipe prendre des initiatives en matière de partage de connaissances.
  • Mettez des balises et aidez les gens à mettre des limites, afin de prévenir les risques d’épuisement.

 

Anne-Sophie Bialas
Consultant Senior
Acerta

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages