< Retour au sommaire

L'IA au service des RH

Auteur:Michel Barabel, Charles-Henri Besseyre des Morts et Timothée Ferras (coord.)
Editeur:Éditions Dunod , 272 pages.
ISBN:978-2-10-081778-8
Prix:€24
L’intelligence artificielle véhicule beaucoup de fantasmes. Son impact sur le management des hommes et des organisations est une réalité aujourd’hui. Cet ouvrage prend du recul par rapport à la frénésie actuelle pour mieux cerner les enjeux et s’interroger sur la façon dont l’IA peut améliorer, révolutionner même, les pratiques en ressources humaines.

Les auteurs de L'IA au service des RH posent d'emblée le cadre: « Nous n’avons pas voulu adopter une posture technophile (suppression des tâches répétitives à faible valeur ajoutée, émergence de nouveaux métiers, amélioration de la condition humaine…), ni technophobe (destruction massive d’emplois, déshumanisation, taylorisme 3.0, hypercontrôle…), écrivent-ils dans l’introduction. Nous avons préféré choisir une posture pragmatique et nous interroger concrètement sur la question suivante: comment se saisir de l’IA pour ‘augmenter l’expérience des collaborateurs?’ Pour répondre à cette question, nous avons constitué un collectif de startuppers, d’experts, de coaches professionnels, d’enseignants-chercheurs et de DRH afin d’éclairer les problématiques liées à l’IA de multiples regards et expertises. »

Le résultat invite le lecteur à comprendre et à décrypter les mutations apportées par l’IA et ses répercussions possibles. Aujourd’hui, les algorithmes permettent par exemple de présélectionner en quelques secondes seulement les meilleurs profils et d’interagir avec eux, là où il fallait plusieurs semaines il y a encore peu. Ce sourcing assisté par l’IA permet ainsi de se concentrer sur la partie fondamentale du métier.

Une première partie apporte des points de repère théoriques sur la genèse de l’IA. Cette évolution historique permet de faire émerger des définitions et de présenter quelques grands enjeux sociétaux induits par l’IA dans le monde du travail. La deuxième partie est consacrée aux usages de l’IA dans le domaine RH. Les auteurs présentent la façon dont l’IA peut augmenter l’expérience des collaborateurs… à condition d’encadrer ces outils de principes éthiques et méthodologiques. La troisième partie décortique concrètement la façon dont l’IA se diffuse au sein des grandes politiques RH (recrutement, formation, gestion de carrière, développement personnel) à la lumière d’expérimentations actuelles lancées par des entreprises et des startups. Enfin, la dernière partie du livre propose un « manuel pratique » de l’usage de l’IA, sorte de Code de la route avec ses « autoroutes », mais aussi ses « ralentisseurs », ses « sens interdits » et ses panneaux « attention danger », pour faciliter la prise de décisions éclairées.

« Notre modèle industriel atteint des limites à la fois économiques, environnementales et sociales, et cet état de fait est très massivement accru par un usage irresponsable des algorithmes court-circuitant toutes décisions délibératives en réduisant tout à des calculs, écrit Bernard Stiegler, philosophe, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI), président de d’Ars Industrialis, association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit. Or, le vivant est une réalité très complexe qui n’est réductible ni aux lois de la physique mathématique, ni aux calculs statistiques, puisque tout au contraire les évolutions du vivant surgissent de mutations tout à fait improbables – comme les langues évoluent en s’écartant des façons moyennes de parler. »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages