< Retour au sommaire

Les paradoxes de l’expert

Auteur:Marc Borry
Editeur:Éditions L’Harmattan, 106 pages.
ISBN:978-2-343-21482-5
Prix:€13
Les crises, comme celle du coronavirus, ou les changements, comme celui que nous apporte l’intelligence artificielle, nous invitent à réfléchir au rôle des experts dans notre société. C’est ce que nous propose dans cet essai Marc Borry, responsable de la veille et de la gestion de la connaissance à la police fédérale, par ailleurs chargé de cours à l'Université de Lille 1 et à l'IESSID (Bruxelles).

« Selon les experts… », « D’après les experts… » ou encore « Les experts ont dit que… » sont autant d’expressions qui bercent notre quotidien. Elles apparaissent dix à vingt fois par jour dans les actualités. Mais de quoi parle-t-on? Il vous est sans doute arrivé de vous poser la question, tout comme le fait Marc Borry. Sans vraiment trouver d’emblée la réponse, il a voulu aller un peu plus loin et tenter de comprendre qui sont ces êtres extraordinaires qui orientent nos politiques, influencent nos choix et parfois touchent nos vies. Son nouveau livre contribue ainsi à une réflexion sur le statut d'expert, ses implications, ses subtilités et ses limites. Il aborde les difficultés à juger de l'expertise, mais aussi d'accepter les biais cognitifs (qui nous poussent à favoriser celle qui nous convient), le doute et l'ignorance.

D’entrée de jeu, l’auteur pointe un certain nombre de paradoxes. Par exemple, même un expert ne peut définir ce qu’est un expert! « J’en ai beaucoup débattu avec des collègues enseignants, des auteurs et des conférenciers, et la seule définition sur laquelle nous avons pu nous mettre d’accord est: ‘Est expert celui qui est reconnu comme tel par les autres experts’. » Bien entendu, cette tautologie ne l’a pas satisfait et Marc Borry s’est essayé à une définition plus substantielle, éclairée par un deuxième paradoxe: expert un jour, mais pas expert toujours.

Marc Borry souligne également un certain nombre de limites à l’expertise: savoir, c’est (re)connaître son ignorance, mais aussi : un expert en tout est un expert en rien. Il s’interroge aussi sur la délicate relation entre l’expert et le pouvoir, ainsi que sur l’exposition médiatique dont jouissent certains experts. Un chapitre est d’ailleurs fort opportunément consacré aux experts dans la crise de la Covid-19, particulièrement interpellante à cet égard comme on le sait.

« Plus que jamais, il est indispensable de nous poser la question de ce que nous attendons des experts et surtout de l’expertise », explique-t-il en incitant au développement d’une nouvelle discipline d’étude de l’expertise. « Nous ne sommes plus à un paradoxe près », indique-t-il avec un clin d’œil.

 

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages